0
Espace
Première mission de nettoyage orbital
Première mission de nettoyage orbital
© ESA

| Pierre-François Mouriaux 244 mots

Première mission de nettoyage orbital

La startup suisse ClearSpace a reçu la commande de la part de l’Agence spatiale européenne de la première mission au monde d’enlèvement actif d’un débris spatial sur orbite basse.

Partenariat public-privé

Le 26 novembre, l’ESA et la jeune pousse suisse ClearSpace (émanation de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne - EPFL) ont signé un contrat de service d’un montant de 86 M€, pour effectuer une première mondiale : l’enlèvement d’un débris spatial sur orbite terrestre basse.

La mission avait été approuvée dans son principe et

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

ESA Agence spatiale européenne ClearSpace Débris spatiaux


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité