1
Ukraine
Première utilisation confirmée de Switchblade et Brimstone en Ukraine
Première utilisation confirmée de Switchblade et Brimstone en Ukraine
© AeroVironment

| Gaétan Powis 574 mots

Première utilisation confirmée de Switchblade et Brimstone en Ukraine

Ce 6 mai, des images différentes permettent de confirmer que les Ukrainiens utilisent les munitions rôdeuses américaines Switchblade ainsi que les missiles anti-chars anglais Brimstone.

Drone kamikaze/munition rôdeuse

Le Switchblade est une munition rôdeuse créée par AeroVironment. Elle pèse 2,5 kg (version S300) et à une endurance de 15 min ou un rayon d'action maximal de 10 km. Sa vitesse de croisière est de 101,3 km/h mais il peut atteindre une vitesse maximale de 160,9 km/h. Son déploiement est très aisé : en deux minutes, le tube contenant le drone peut être mis en action par une seule personne. Il peut être utilisé contre une grande variété de cibles, qu'elles soient en mouvement ou immobiles. Ses capteurs avancés lui permettent de voler de jour comme de nuit.

Le soldat à la possibilité de lancer le drone en mode autonome. De fait celui-ci choisira donc sa cible seul en effectuant un vol en complète autonomie. Une option manuelle permet au soldat de piloter le drone afin de choisir la cible la plus intéressante à détruire (en générale, une cible lourdement défendue ou à haute valeurs stratégique).

Les Américains avaient annoncé précédemment la livraison de ce type de munition (plus d'information sur ce pack d'aides américaines). Toutefois, une formation assez rapide était nécessaire pour que les Ukrainiens puissent les utiliser.

Plusieurs vidéos semblent démontrer l'utilisation de ce type de munition sans jamais avoir de confirmation visuelle. Or, ce 6 mai, des soldats russes ont publié les restes d'un drone Switchblade en Ukraine, confirmant définitivement que ce drone est opérationnel et utilisé au sein des Forces armées ukrainiennes dans les environs de Kharkiv (tweet en fin de cet article)

Un équivalent anglais du Hellfire

Il s'agit d'un missile anti-char anglais, construit par MBDA UK. Les Anglais cherchaient à détenir un équivalent au missile anti-char air-sol AGM-114 Hellfire américain après l'opération Tempête du Désert. 

C'est chose faite au début des années 2000. Ce missile pèse environ 50 kg et peut détruire une cible dans une certaine zone en tir-et-oublie : le missile est programmé pour détruire une liste de véhicules dans une zone délimitée avant son tir. Avec un rayon d'action compris entre 7 et 25 km, ce missile devient une option intéressante pour l'appui des troupes ukrainiennes.

Le Royaume-Uni avait annoncé sa volonté de fournir ce type de missile à l'Ukraine, en modifiant les versions air-sol en version sol-sol. Ce 6 mai, des soldats russes ont récupéré les restant d'un moteur de Brimstone, confectionné en septembre 2001. Ces images confirment donc que ces missiles sont déployés et utilisés par les Ukrainiens. Comme pour le Switchblade, il n'y a aucune image du point d'impact ou de la cible (tweet ci-dessous).

Une version navale existe, le Sea Spear et a été développée avec une ogive plus lourde (16 kg au lieu des 6,3 de la version terrestre ou aérienne). Cette version est sur le point d'être livrée ou a déjà été livrée aux Ukrainiens mais pour l'instant, aucune image ne vient confirmer leur utilisation en situation de combat.


Répondre à () :

| 06/05/2022 21:35

Pourquoi les armes françaises sont elles absentes dans ce conflit ?

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité