2
Défense
Premier vol d'un AG600 chinois modifié... ou d'une copie d'un US-2 japonais ?
Premier vol d'un AG600 chinois modifié... ou d'une copie d'un US-2 japonais ?
© AVIC

| Gaétan Powis 1002 mots

Premier vol d'un AG600 chinois modifié... ou d'une copie d'un US-2 japonais ?

La Chine cherche à moderniser sa flotte d'appareils amphibies grâce au modèle d'hydravion AG600. L'appareil qui a décollé ce 31 mai n'est pas une copie du premier AG600 mais une version améliorée. En dehors des missions SAR et PATMAR, cette future flotte d'AG 600 va permettre à la Chine d'ancrer un peu plus sa présence dans une zone maritime déjà très contestée. Il fait partie des trois modèles d'avions mis en avant par le pouvoir central afin de démontrer la puissance technologique de la Chine dans le secteur de l'aéronautique. Cependant, il ressemble assez fortement à un hydravion... japonais !

Une modernisation grâce à l'AG-600

Après presque 40 années de service, la poignée de SH-5 est devenue trop vieille et trop complexe à entretenir. La PLANAF a donc recherché un remplaçant moderne au vu de l'augmentation de l'influence de la Chine sur les espaces maritimes. La solution viendra de la société

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

| 02/06/2022 21:10

Quels sont les prix ? Nous avons intérêt à en acheter vite avant que nos terres méditerranéennes ne brûlent complètement ! Et le projet Dassault qui reste une des plus grandes entreprises aéronautiques mondiales ?

| 02/06/2022 21:10

Quels sont les prix ? Nous avons intérêt à en acheter vite avant que nos terres méditerranéennes ne brûlent complètement ! Et le projet Dassault qui reste une des plus grandes entreprises aéronautiques mondiales ?

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité