1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© J.-Y. Le Gall / Twitter
27/06/2019 16:43 | Par Pierre-François Mouriaux

Poursuite des accords franco-japonais sur l’exploration du système solaire

Deux accords portant sur l’exploration de Phobos et de l’astéroïde Ryugu ont été conclus le 26 juin entre le Cnes et l’Agence spatiale japonaise, à l’occasion de la visite d’État au Japon d’Emmanuel Macron.

Le premier accord porte sur la poursuite des préparatifs de la mission MMX (Martian Moons Exploration), qui vise à envoyer en 2024 une sonde vers Phobos, l'une des deux lunes de Mars, afin d'effectuer un retour d'échantillons cinq ans plus tard.

Les études de faisabilité du projet avaient été lancées en avril 2017 ; il s’agit désormais de préparer la phase de définition détaillée de la mission (phase B).

 

Le second accord concerne les échantillons récoltés sur l’astéroïde Ryugu par la sonde japonaise Hayabusa 2, et qui doivent être rapportés sur Terre en décembre 2020.

Leur analyse sera effectuée au Centre de conservation des échantillons extraterrestres de la Jaxa, au moyen de l’instrument français MicrOmega, développé par l’Institut d’astrophysique spatiale (IAS) sous la responsabilité de l’astrophysicien Jean-Pierre Bibring.

 

Les deux accords ont été signés par Jean-Yves Le Gall, président du Cnes, et Hiroshi Yamakawa, président de la Jaxa, en présence de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et de son homologue Masahiko Shibayama, ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, de la Science et de la Technologie.

Cnes Jaxa Japon MMX Phobos Mars Ryugu Hayabusa 2 IAS

Répondre à () :

| Connexion | Inscription