0
Communiqués de Presse
MTU Maintenance teste les moteurs d'Aramco avec un carburant à faible teneur en carbone
MTU Maintenance teste les moteurs d'Aramco avec un carburant à faible teneur en carbone
© Pierre Soissons / Safran

| CP | Source : Air&Cosmos International 481 mots

MTU Maintenance teste les moteurs d'Aramco avec un carburant à faible teneur en carbone

MTU Maintenance, le premier fournisseur mondial de solutions de maintenance pour les moteurs d'avion, continue de montrer la voie en matière de carburants à faible teneur en carbone (SAF) pour les services de tests d'acceptation. MTU Maintenance a récemment testé un moteur CFM56-7B d'Aramco dans sa cellule de Hanovre en utilisant un mélange de carburant SAF à près de quarante pour cent. C'est un fait sans précédent dans le monde de la maintenance et de l'entretien.

MTU est le premier fournisseur de services de maintenance et de réparation au monde à proposer des tests d'acceptation utilisant du SAF. Jusqu'à présent, les mélanges de carburant utilisés à cette fin n'avaient jamais dépassé une teneur en SAF de dix pour cent. Cette récente série de tests a vu les partenaires s'approcher pour la première fois de la limite autorisée de cinquante pour cent. MTU utilise un carburant raffiné à partir de résidus et de déchets à forte teneur en huile. Tout au long de son cycle de vie, ce mélange émet 80 % de CO2 de moins par gallon que le kérosène. En conséquence, les partenaires ont pu réduire de 3,8 tonnes métriques la quantité de CO2 émise lors de la procédure de test d'acceptation.

"Nous avons fait de la SAF un élément essentiel de notre effort de réduction drastique des émissions. En tant que premier fournisseur mondial de services MRO pour moteurs, nous établissons la norme mondiale. Nous ne pourrions pas être plus heureux qu'Aramco ait accepté de s'associer à nous pour relever ce défi ", explique Michael Schreyögg, directeur des programmes de MTU Aero Engines. "MTU s'engage à atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. C'est pourquoi nous nous sommes engagés à rendre nos opérations allemandes net zéro et pourquoi nous soutenons nos clients dans leurs initiatives de lutte contre le changement climatique à travers le monde."

Fahad M. Al Abdul Kareem, vice-président des services industriels chez Aramco, a déclaré : "Nous sommes heureux de nous être associés à MTU pour ce test, qui vient compléter nos efforts pour réduire notre empreinte carbone."

Aramco est basée en Arabie saoudite et est une entreprise mondiale intégrée dans le domaine de l'énergie et des produits chimiques. Elle s'est tournée vers MTU Maintenance pour ses besoins en MRO de moteurs CFM56 depuis 2004, pour des services techniques et des solutions MRO rentables, tous personnalisés pour répondre aux exigences exceptionnellement élevées de sa flotte. Le partenariat Aramco-MTU comprenait la maintenance des CF34-8E, avant que le moteur ne soit retiré progressivement.

MTU Maintenance est le plus grand fournisseur indépendant de services de maintenance de moteurs au monde. Son portefeuille comprend plus de 30 types de moteurs, et il dispose d'un réseau de maintenance mondial. Elle fait partie de MTU Aero Engines, qui a défini des objectifs communs de durabilité pour l'ensemble du groupe. Afin d'être à la hauteur de son affirmation d'entreprise industrielle durable, MTU met particulièrement l'accent sur un approvisionnement responsable et respectueux de l'environnement ainsi que sur un environnement de travail sûr et attrayant. Les activités couvrent six domaines différents : le produit, la production et la maintenance, la gestion d'entreprise, les employés, la société et le comportement d'achat. Parallèlement à ses initiatives visant à réduire l'impact climatique des activités sur site, MTU travaille sur des concepts de propulsion révolutionnaires dans le but de rendre l'aviation climatiquement neutre d'ici 2050.

Découvrez cet article sur Air&Cosmos International


MTU Maintenance CFM56-7B CO2 aviation Aramco

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité