14
Défense
Mission Shirka : projection de force vers Djibouti pour les Rafale, Mirage 2000 et A330 MRTT
Mission Shirka : projection de force vers Djibouti pour les Rafale, Mirage 2000 et A330 MRTT

| Gaétan Powis 341 mots

Mission Shirka : projection de force vers Djibouti pour les Rafale, Mirage 2000 et A330 MRTT

Baptisé Shikra, cette mission regroupe plusieurs opérations lointaines, principalement centrées sur le déni d’accès (A2/AD) et sur la projection de force à plusieurs milliers de kilomètres. Des exercices regroupant une large variété d'appareils, comme les Mirage 2000, Rafale, A400M ou A330 MRTT.

Opération Marathon : première phase vers La Réunion

Le 5 janvier dernier, deux Rafale B F3-R des forces aériennes stratégiques (FAS) décollaient de la base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson (Haute-Marne) pour rejoindre un A330 MRTT ravitailleur. Les trois appareils ont ensuite pris le cap de La Réunion (DROM-COM, océan Indien). Les 8.800

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Petrau | 23/01/2022 14:20

Ces exercices sont d'autant plus intéressants qu'ils pourraient contribuer à réexaminer la question de la pertinence de la construction d'un nouveau porte-avions pour succéder au Charles de Gaulle.

Catala | 23/01/2022 15:01

Bonjour le remplaçant du CHARLES DE GAULLE est acte c est plutôt le second pa qu il serait inutile de commander dans le futur pour épauler le remplaçant

Patou | 23/01/2022 20:40

Renoncer au porte avions c est se priver d une capacité d action dans les secteurs où il n y pas de bases françaises. Les Etat Unis ont des bases dans le monde entier ainsi que des porte avions. Nombreux sont les pays à être équipés au moins de porte aéronefs. Le porte avions permet de s affranchir des espaces aériens.

Hannosset Étienne | 24/01/2022 23:29

De toute évidence, cher ami, vos "idees" n’ont pas beaucoup d’échos parmi vos "décideurs"... 😅😅😅

Gallet | 23/01/2022 14:54

La france a des terres partout dans le monde qui sont autant de "porte avions" naturels ... Il serait plus intéressant d'y poster des avions à demeure car quid du risque de projeter des avions si loin au risque qu'ils soient interceptés en cour de vol, l'usure du matériel, le délais d'intervention, et enfin, la fatigue des pilotes et donc leur capacité à combattre .... Le problème tient en un seul mot .... Le budget ...

Petrau | 23/01/2022 15:06

Nos points de vue ne sont pas incompatibles : prépositionnement de forces conséquentes (sans oublier la construction des infrastructures associées) et projection à longue distance pour renforcer au besoin ces points d'appui. Cordialement.

Hannosset Étienne | 24/01/2022 23:34

Bin oui ! La France est en faillite. A force d’être plus cher, que ses concurrents, on finit par avoir un problème...

Canton louis | 23/01/2022 18:01

Je suis un Mordu de la viations française

Harraz amar | 23/01/2022 18:04

je rejoins l'analyse de Catala. Si le remplacement de present PA est acte, c'est le sort du deuxième qui ne sera plus d'actualité; en effet dans l'idée du Ministère de la défense, en cas d'intrusion de forces étrangères sur un territoire national et le temps de préparer le groupe aéronautique, une première intervention sera faite par AAE et par la suite tout d'enclenchera comme d'habitude avec les forces terrestres et autres.

Harraz amar | 23/01/2022 18:05

je rejoins l'analyse de Catala. Si le remplacement de present PA est acte, c'est le sort du deuxième qui ne sera plus d'actualité; en effet dans l'idée du Ministère de la défense, en cas d'intrusion de forces étrangères sur un territoire national et le temps de préparer le groupe aéronautique, une première intervention sera faite par AAE et par la suite tout d'enclenchera comme d'habitude avec les forces terrestres et autres.

Math | 23/01/2022 22:52

Si nous embrassons pleinement ce type de concept, alors en plus du Rafale, on pourrait armer un avion lourd de 20000 km de portée. Sinon, prévoir des moyens fiables permettant au pilote de relâcher pour de bon sa vigilance, d’aller aux toilettes, de manger dan son cockpit individuel… Si nous devons contrôler les mers, alors il nous faut un missile hypersonique, qui pourra rentrer dans n’importe quelle défense et de quoi cibler les navires hostiles. Et là, on se retrouve à développer un B2 et une chaîne de sonar.

Jlv2 | 24/01/2022 15:36

Brillantes opérations qui démontrent le savoir faire de nos militaires. Concernant le très gros PA nucléaire programmé, qui sera extrêmement coûteux et vulnérable et donc qui ne sera sans doute jamais construit pour ces deux raisons, sans doute vaudrait-il mieux des bases positionnées outre mer, ou bien encore deux porte avions plus modestes qui seraient la reprise du projet développé avec les anglais, puisque les études sont quasiment finalisées.

Petrau | 24/01/2022 17:22

Je vous rejoint pour les bases d'Outre Mer. Je pense en particulier à la Nouvelle Calédonie et à la Polynésie. Des infrastructures existent déjà. Mais le manque d'équipement est flagrant. Il manque sur place, et en permanence des frégates de 1er rang et des sous marins, et sans doute aussi un (demi ?) escadron de Rafale. Avec tous les moyens de MCO sur place. Mais l'économie réalisée en abandonnant le PA devrait suffire au besoin.

Hannosset Étienne | 24/01/2022 23:44

Heureusement, allez vous avoir la possibilité de décider d’ici peu. N’hésitez surtout pas à voter pour un candidat à l’élection présidentielle qui vous dira la vérité ! Un candidat qui vous dira ce qui est disponible sur les sites officiels de l’état français. Qui vous dira que la dette publique de la France est supérieure à celle de la Grèce il y a quelques années, que la desindustrialisation s’accélère, que la balance commerciale est préoccupante, que le taux de chômage est catastrophique et que pour se sortir des problèmes dans lesquels les français ont mis la France, il n’y a qu’une solution...

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité