0
Espace
Maxar revend sa filiale canadienne MDA
Maxar revend sa filiale canadienne MDA
© MDA

| Pierre-François Mouriaux

Maxar revend sa filiale canadienne MDA

Afin d’éponger sa dette (actuellement chiffrée à 3,1 M$) et de pouvoir envisager de nouveaux investissements (notamment en intelligence artificielle), la société américaine d’imagerie satellite Maxar Technologies a annoncé le 30 décembre son intention de revendre son unité commerciale canadienne MDA (MacDonald, Dettwiler and Associates).

L’entreprise, bien connue pour avoir fourni le Canadarm, le bras robotique de la Station spatiale internationale, avait été acquise par Maxar en octobre 2017.

Le bénéficiaire de la future vente, qui s’élève à 690 M€ (1 Md CAD), est un consortium dirigé par Northern Private Capital (NPC), une société d'investissement privée basée à Toronto.

 

Le Canada retrouve son fleuron.

La transaction concerne toutes les activités canadiennes de MDA, qui occupent quelques 1 900 personnes, entre autres à Montréal : stations de réception terrestres, produits radar par satellite, robotique, défense et composants pour satellites.

MDA fonctionnera comme une entreprise autonome au sein du portefeuille de NPC, conservant son nom et se positionnant de nouveau comme la principale entreprise spatiale et de défense au Canada (elle aurait généré un chiffre d’affaires de 485 M$ en 2019, et dégagé 110 M$ de bénéfices).

MDA continuera de fournir à Maxar certains composants et sous-systèmes, et les sociétés continueront de se vendre mutuellement des données satellitaires complémentaires.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription