0
Défense
Marché des futurs blindés de l'US Army : Coopération L3Harris Technologies/Rheinmetall
Marché des futurs blindés de l'US Army : Coopération L3Harris Technologies/Rheinmetall

| Marek Kaminski

Marché des futurs blindés de l'US Army : Coopération L3Harris Technologies/Rheinmetall

Les deux sociétés ont signé un accord pour développer de concert un nouveau véhicule de combat destiné à l’armée américaine. Reconnaissance, appui-feu, et appui anti-aérien sont au menu de ce futur drone.

Optionally Manned Fighting Vehicle

La société American Rheinmetall Vehicles a choisi L3Harris Technology, Textron et Raytheon pour participer à son projet de « Optionally Manned Fighting Vehicle », en remplacement du véhicule d’infanterie Bradley. Un projet qui a obtenu le feu vert du Pentagone en décembre 2020 pour le lancement de la phase de design. L3 Harris sera chargé des systèmes du véhicule, de la cybersécurité ainsi que du MOSA (Modular Open Systems Approach), qui permet des mises à niveau plus faciles.

Remplacer le Bradley

Ce nouveau véhicule a pour but de remplacer le M-2 Bradley (un véhicule de combat d'infanterie, de reconnaissance, et d'appui feu) en service depuis 1981. Les communiqués ne précisent pas si le nouveau véhicule connaîtra, comme le Bradley, une version spécialisée dans la défense aérienne (Bradley Stinger Fighting Vehicle). Ce programme, dénommé Next Generation Combat Vehicle (NGCV) avait par deux fois été précédemment annulé pour des raisons de coûts. Le nouveau projet, selon le Request for Proposal issu de l’armée américaine et daté de 2019, exige que deux des véhicules puissent être transportés dans un avion C-17. Cette exigence a été annulée en février 2020.

Un projet de modernisation plus global

Le projet NGCV s’inscrit dans un cadre plus global de modernisation de l’armée américaine quant aux véhicules, aux missiles et aux drones. Un premier programme, dénommé FCS et proposé par le chef d’Etat-Major de l’armée américain Eric Shinseki, avait été annulé pour des raisons de coûts, avant d’être remplacé par le programme GCV, annulé à son tour. Depuis octobre 2017, l’armée américaine utilise le terme de « Cross-Functional Teams » pour ses huit missions de modernisation.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription