16
Défense
L’US Navy survolée par des drones inconnus
L’US Navy survolée par des drones inconnus

| Richard Whiteley

L’US Navy survolée par des drones inconnus

Si cette nouvelle affaire n'a rien à voir avec les survols d'AAV (Anomalous Aerial Vehicule) survenus en 2004 et 2015 au dessus des PA Nimitz et Roosevelt qui avaient ressuscité la communauté mondiale des ufologues, l'US Navy s'avère de nouveau impuissante à lutter contre les incursions d'essaims de drones lors de ses exercices militaires mais aussi au dessus de ses sites sensibles.

Révélation 

Entre le 14 et 30 juillet 2019, plusieurs drones ont survolé pendant de longues minutes différents destroyers américains en exercice à plus de 160 kilomètres au large de Los Angeles. Longtemps restée secrète, cette affaire sensible a été révélée par plusieurs médias américains il y a 2 semaines. Malgré une enquête approfondie de l’US Navy, du FBI et de l’US Coast Guard, aucune information pertinente n’a pu être apportée par les services de renseignement américains. Le 5 avril 2021, le chef des Opérations Navales, l’Amiral Michael Gilday déclarait que l’enquête était toujours en cours sans apporter plus d’éléments.

Capacités déroutantes  

Ces drones qui n’ont pu être identifiés présentaient des caractéristiques peu communes. Dotés d’une forte autonomie, ils ont pu, à plusieurs reprises, graviter pendant près de 90 minutes à proximité des navires américains. Certains d'entre eux évoluaient par groupe de 6 en s’adaptant instantanément aux manœuvres évasives des bâtiments américains de nuit et dans des conditions climatiques fortement dégradées (visibilité inférieure à 1800 mètres). D'autres, dotés de puissantes lumières, ont survolé directement les navires, de la poupe à la proue. Malgré le déclenchement des équipes SNOOPIE (équipe de renseignement embarquée), aucun élément probant sur la nature de cette menace n'a pu être apporté. La fouille des navires civils navigant à proximité n’a également fourni aucun résultat. Les systèmes FLIR et radar embarqués sur les bâtiments n’ont aussi semble t-il pas permis de déterminer une direction d’approche ni de fuite. L’US Navy a déjà écarté l’idée d’un entraînement interne ou d’une expérimentation menée par une autre agence. Les conclusions définitives de l'investigation restent pour le moment secrètes.

Menace réelle 

Entre 2014 et 2019, plus d’une cinquantaine d’intrusions se sont produites au-dessus de sites sensibles américains (centrales nucléaires, installations militaires, aéroports, sièges d’agences gouvernementales) sans que les enquêteurs ne soient en mesure d'en déterminer l'origine. Plus de 24 d'entre elles ont concerné des sites de production d’énergie (centrales électriques, centrales nucléaires) avec, dans certains cas, l’utilisation de drones volant en essaims. Des vols ont également été enregistrés près de l'île de San Clemente, qui abrite la base des Navy Seals mais aussi des installations d'essais pour sonars et missiles. Malgré les enquêtes diligentées, aucune n’a abouti. Si les interrogations sur ces mystérieux survols demeurent (qui pilotait et dans quel but ?), les vulnérabilités des systèmes anti-aériens et surtout anti-drones américains semblent abyssales.

 

 

 

 

 

 

Répondre à () :


Captcha
Sylla | 10/04/2021 13:45

Les américains n ont pas de système défensif anti aérienne comme le s 300 s400 Russes les Russe sont les maîtres dans ce domaine on a Vu en Syrie aucun drone n a jamais pu s approcher de leur base

L'amateur d'aéroplanes | 10/04/2021 20:02

Pardon ? Que nenni. La base aérienne russe en Syrie a subi des attaques répétées par drones avec plus ou moins de succès.

CHARLES FALCON | 11/04/2021 22:18

Cessons de porter au pinacle les systèmes d'armes russes, extraordinaires sur le papier, mais dont il s'avère que confrontés à la réalité des conflits ils s'avèrent bien décevants. Voir le Pantsir encore récemment.

Burhan | 28/04/2021 15:28

Des systèmes S300 et pantsir ont été detruit à plusieurs reprises en Syrie et en Arménie par des drones Bayraktar TB2.

Gali | 10/04/2021 17:47

a t'on essayé de les abattre !A614

Frédéric | 10/04/2021 20:03

Pas de tirs selon les forums.

Kevin | 10/04/2021 18:30

Ah tout ça pour de flares optiques ....

Jean guy blete | 10/04/2021 20:10

Il n y a que les américains eux mêmes pour arriver à faire cela .si la description est vraie.autonomie plus essaim.

Martin | 10/04/2021 20:56

Ovni c est tout.. Rien de plus pourquoi il y aurait plusieurs drones, avec des accélération du 0 (sur place stationnaire) à mack8 en 1,5s.....meme avec des technologies secrètes on y est pas.. Cela ferait des années que ça aurait fuite.. Il n'y a pas qu eux, nous a air France, (et toutes les autres compagnies) sommes témoins directs tous les jours mais aujourd'hui nos hiérarchies nous demandent de faire des rapports... Et je vous assure, elles pleuvent..

Beteta | 10/04/2021 21:31

Probablement des capacités et technologies extraterrestre nous sommes si petits et perdus dans ce cosmos

Maxime | 10/04/2021 22:37

Des drones, oui mais ils précisent pas leurs vitesses de déplacement, tu t approches de bâtiment de guerre sans autorisation, ils t'abbattent, pourquoi l ont ils pas fait? Il est possible qu il existe des drones terrestres qui ont des capacités pas connues, car top secret, mais dans ce cas ils vont pas prendre le risque de se faire détruire. Moi ce qui me laisse perplexe, pourquoi n ont ils pas riposter et laisser faire, c est pas dans leur façon de faire. Ils ne disent pas tout.....

Garnon Alain | 11/04/2021 10:19

Ras

patrico | 11/04/2021 17:57

Merci Martin! MDR des drones!! ! Il y a les mêmes OSI qui traversent notre pays la nuit ( pour ceux que vois et notes) régulièrement dans des vitesses et figures impossible à décrire ! Pour ne pas être moqué. Mais bon entre nous ils le savent.

CHARLES FALCON | 11/04/2021 22:13

Ca n'est ni la première ni la dernière fois que ces phénomène sont observés, des observations de cette nature remontent à la seconde guerre mondiale. Il y a "quelque chose" et personne ne peut plus aujourd'hui sérieusement le nier. Le facteur nouveau c'est que les armées US en parlent désormais ouvertement et cela a forcément un sens dans le contexte actuel. Voudrait -on à coups de milliards de dollars relancer la guerre des étoiles sans désigner nommément un adversaire, bien terrestre celui-là ?

TOGOLA | 12/04/2021 01:29

Les américains connaissent très bien qui osent tester leur incapacité. Ils veulent masquer la vérité. Mais nul ne peut cacher le soleil avec sa main. Cessons de se laisser embourber par les considérations politiques et égocentriques occidentale qui mettent les américains au plafond. Regardons la vérité en face. Notre cervelle ne doit pas être telle celle d'un singe. My God ! Regardez en Centrafrique ! Le travail des Russes. Les faibles d'esprit se font encore baiser par les américains et les européens. Que des têtes brûlées !!!

TOGOLA | 12/04/2021 01:34

Mon cher, quand on parle des grands, ne mentionne pas la France. C'est en Afrique de l'ouestqu'elle montre ses muscles. Regardez comment Poutine a dit à Sarkozy qu'il va écraser et la France et lui s'il se met au travers de son chemin. La France, exe colonie romaine, je la connaît bien.

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription