1
Défense
Les retex de la Guerre du Golfe, 30 ans après
Les retex de la Guerre du Golfe, 30 ans après
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy

Les retex de la Guerre du Golfe, 30 ans après

La transmission au Musée de l'air et de l'espace du Jaguar A91, qui avait survécu à l'explosion d'un missile SA-7 sur son réacteur droit, a été l'occasion de revenir sur certains détails de la première Guerre du Golfe.

Jaguar A91 : le témoin du raid sur Al-Jaber

Dimanche 17 janvier, l’Armée de l’Air et de l’Espace a transmis au Musée de l’air et de l’espace le Jaguar A91, un miraculé de la Guerre du Golfe qui avait survécu à l’explosion d’un missile SA-7 sur son réacteur droit. L’autre Adour, touché par un incendie, avait quand même amené son pilote, le capitaine Jean-François Hummel, sur l’objectif, puis ramené dans les zones alliées. « Il pousse encore » avait dit le pilote à ses ailiers. Ce raid sur le terrain Al-Jaber fut réalisé à très basse altitude : trois autres appareils furent touchés, un pilote reçut une balle de kalachnikov dans son casque. 

Le capitaine Jean-François Hummel

Jean-François Hummel a rappelé comment la formation et l’entraînement préalables lui avaient permis de se sortir de cette mauvaise passe. Comme les deux réacteurs de chaque Jaguar. A l’époque, l’avionique restait très sommaire (pas de GPS...), les munitions intelligentes fort rares. Et l’appareil à l’avionique la plus moderne était le… Mirage F1CR qui ne pouvait être employé au début des opérations, car trop proche des Mirage F1EQ de l’armée irakienne. Il ne le fut que quand la supériorité aérienne fut acquise. "Air-minded, le président Mitterrand décida de poursuivre les raids de Jaguar", malgré les quatre appareils touchés sur la première mission, a rappelé le général Jean Fleury, Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air à cette époque.

30 chasseurs français pour Daguet

Pour l'opération Daguet, la France envoya 30 chasseurs, pour un parc de 450 appareils au total. Trente ans plus tard, l’Armée de l’Air et de l’Espace aligne moitié moins de chasseurs et déploie 11 chasseurs en Opex au Sahel et en Jordanie (et 11 sur deux bases pré-déployées). Plusieurs pilotes ont rappelé que les Français n’avaient pas l’ordre de bataille précis connu des Américains, et que la coordination avec les forces américaines était insuffisante : les F-16 avaient bombardé le même site que les Français et et même temps !

Une ruse pour avoir des Mirage 2000D plus vite

Avec malice, le général Vincent Lanata, Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air (1991-1993) de l’après-guerre du Golfe, a rappelé qu’il avait usé d’une ruse pour obtenir ses Dassault Mirage 2000D demandés en crash program, en temps et en heure, au CEAM de Mont-de-Marsan : en diffusant six mois avant la date d’arrivée des premiers appareils. Ils furent à l’heure, le 31 juillet 1993.

Répondre à () :


Captcha
Laigneau | 17/02/2021 07:50

Article très incompréhensible...

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription