21
Défense
Le renseignement aéroporté américain au service de l'Ukraine
Le renseignement aéroporté américain au service de l'Ukraine
© USAF

| Xavier Tytelman, Gaétan Powis 965 mots

Le renseignement aéroporté américain au service de l'Ukraine

Depuis le début du conflit, de nombreux appareils de reconnaissance de pays membres de l'OTAN effectuent des sorties le long de la frontière ukrainienne. Ces missions de reconnaissance et de renseignement permettent de recueillir des informations précises sur la situation tactique en Ukraine. Les appareils américains ont cependant une double mission, car en plus d'alimenter leurs propres services de renseignement, les informations analysées sont partagées avec la Direction générale du renseignement du ministère de la Défense de l'Ukraine.

Une surveillance constante

Depuis le déclenchement des hostilités le 24 février 2022, de nombreux appareils de pays membres de l'OTAN continue de longer les frontières de l'Ukraine et scrutent le moindre mouvements de troupes :

  • Mirage 2000 D français équipés du pod aéroporté capable d'analyser de signaux tactiques (ASTAC). Avec un double

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Hannosset | 15/03/2022 21:38

Que serait la défense de l’Europe sans les USA ??? La France avait l’occasion de montrer son savoir-faire et de prendre le leadership. On a vu ...

Rafaletiger | 15/03/2022 22:45

Dis nous ce que tu as vu mon p'tit ETIENNE...! Qu'on se marre encore une fois !!!!

L'amateur d'aéroplanes | 16/03/2022 08:50

E-3 du CdG dans les Balkans.

Hannosset | 16/03/2022 09:58

@rafaletinger. J’ai vu la même chose que tout le monde. Pas toi ? Le monde entier a vu que le leadership est assuré par les USA. C’est étonnant que tu n’ais pas vu. C’est dans la presse internationale et même dans le Figaro ... J’ai même lu dans le Figaro que l’armée française disposait de munitions pour tenir trois jours ...

Hannosset | 16/03/2022 10:40

@l’amateur d’aeroplanes. Vous avez tout à fait raison de souligner la différence impressionnante entre les moyens mis en œuvre par d’une part les USA et d’autre part par la GB ou la F. Il n’y a effectivement pas de comparaison. Pourquoi la France n’a t elle pas déployé plus d’avions que les USA ?

Rafaletiger | 16/03/2022 20:39

A ça pour sur, la FRANCE va avoir du mal à catapulter un E-3 Sentry du CDG, par contre si tu en vois un, envoie moi la photo du catapultage, c'est certainement la photo aéronautique du siècle.... 😂 T'en a pas marre ETIENNE d'asséner des vérités................VRAIES...😂 et de pleurnicher sur la FRANCE 😭. La FRANCE met les moyens dont elle dispose à l'instant T, en coordination avec ses alliés tout bonnement, en évitant de se marcher ou plutôt de se voler dessus ! La FRANCE dispose de son PA en Mer Ionienne, ce qui lui permet de couvrir toute la frontière ukrainienne et de mener ses missions de réassurance et de renseignement, en complément de l'AAE, pour le compte de l'OTAN (avec la bénédiction des USA...) et pour sa propre appréciation de la situation. La FRANCE livre des armes aux ukrainiens et agit directement sur le terrain ( Forces Spéciales + DGSE) même si cela n'est pas divulgué, évidemment... Enfin la FRANCE se bouge le cul au niveau diplomatique et économique...., j'ai la sensation que les USA ne sont pas aussi présents qu'espéré sur le scène diplomatique, comme s'ils observaient les acteurs se démerder entre eux en attendant le faux pas......le retour de l’Isolationnisme ? Peux tu me rappeler ce que fait ton gouvernement actuellement pour contrer l'invasion russe ? J'attends !!!!

Hannosset | 16/03/2022 21:11

@Rafaletigre. Je ne suis pas un régionaliste. Mon gouvernement, c’est la commission européenne.

Rafaletiger | 16/03/2022 22:56

Peux tu me rappeler ce que fait ton gouvernement actuellement pour contrer l'invasion russe et favoriser la mise en place d'une défense européenne ? J'attends !!!!

Hannosset | 17/03/2022 09:59

@rafaletiger. Je vais te répondre, n’aie aucune crainte. Même si, à mon avis, ce sera vite censuré...

Hannosset | 17/03/2022 09:59

@rafaletiger. Je vais te répondre, n’aie aucune crainte. Même si, à mon avis, ce sera vite censuré...

Hannosset Étienne | 17/03/2022 17:29

@rafalelion. Tu vois que je ne t'ai pas oublié. Je t'ai dit que mon gouvernement (national) c’est celui de l’Union Européenne. C’est comme toi. Mon gouvernement (régional) c’est celui de la Belgique. Toi, c’est celui de la France. Que fait mon gouvernement national (le même que toi) pour lutter contre l’invasion de l’Ukraine ?J’imagine que tu le vois. Je te rappelle néanmoins que tout ce que font Macron et ses ministres, ils ne le font pas en tant français, ils le font en temps que représentants de l’Union Européenne après avoir obtenu l’accord de leurs collègues européens. Heureusement, ça tombe à un excellent moment pour Macron et ça arrange également très bien l’Union Européenne puisque le prochain président français, Macron, est européen à 200%. Bref, tous le monde est content (sauf Lepen, Melenchon et Zemmour mais ça on s’en fiche.) Au niveau de l’Europe de la défense, les choses ont radicalement changé les derniers jours, puisqu’à Versailles, les chefs des 27 états fédérés ont décidé de faire de la question de la défense européenne une compétence "partagée" entre l’Europe et les États membres. La notion de compétences partagées est définie dans le traité de Lisbonne que je t’invite à lire. Dans son programme électoral, Macron a rappelé qu’indépendance ne signifie pas autarcie ! Les 27 chefs d’état ont décidé que la défense européenne s’articulerait selon trois axes : l’UE, l’OTAN, les états membres. Le Fonds Européen pour la défense décidé en 2021 porte déjà ses fruits : Fincantieri est responsable de la conception des futures corvettes italiennes, françaises, espagnoles et peut-être portugaises. Navantia et Naval groupe travailleront avec Fincantieri. Au moins, les corvettes seront identiques avec le même équipement (le meilleur !). Idem avec l’eurodrone NG. Le futur blindé de transport de troupes et d’appui feu, à chenilles, de 40 tonnes, sera vraisemblablement le Lynx KF41 de Rheinmetall que les USA achèteront vraisemblablement. Patria est, lui, chargé de l’équivalent à roue. Tout se met en place. Je te répondrai ce soir ou demain pour les actions du gouvernement belge.

Hannosset | 17/03/2022 20:49

@mirageguepard. Jusqu’ici, t’as compris ? Dis moi oui, svp, que je puisse t’expliquer le plus amusant (pas pour la France évidemment, surtout que ce que je dirai est en open sources.)

Rafaletiger | 17/03/2022 22:08

Pour les Belges, y en a plus Pour les Belges, y en a plus Ce sont des tireurs au cul !!!

Rafaletiger | 18/03/2022 13:08

Ah la BELGIQUE..... et son gouvernement !!! mais au fait, il y a encore un gvt en Belgique....!!!!! Je comprends mieux maintenant , pourquoi tant d'aigreur et de jalousie de part, à l'égard de la FRANCE......... et de son RAFALE...! Tu peux ramasser tes gaules et compter les F16, en attendant tes F35, que les BELGES ont choisis en toute TRANSPARENCE, d'ailleurs comme vos voisins Bataves, et qu'ils commencent à regretter....!!! Bon WK mon p'tit ETIENNE,

Hannosset | 19/03/2022 18:28

Bon, je vais t’expliquer mais avant, pour que tu sois capable de comprendre, je te demande de t’informer sur le "scénario Titan" et sur le "programme Camo". Dès que c’est fait, tu me le dis, et moi je t’informe. OK ?

Hannosset | 19/03/2022 18:46

Tu veux bien que je commence par la demande officielle de la France de voir la Belgique assurer la protection du CDG (quand il se déploie en Méditerranée... ) avec ses futurs F35 ou tu préfères que je te parle de la demande de la France de voir une des futures frégates ASM (lutte anti sous-marine) de la Belgique rejoindre l’escadre du CDG parce qu’elles auront 64 missiles AA directement disponibles, alors que les Fremm AA n’en ont que 32 et les Horizons à peine 48 ? C’est comme tu veux... J’attends.

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité