20
Défense
Le Rafale muscle son jeu 
Le Rafale muscle son jeu 

| La Rédaction

Le Rafale muscle son jeu 

Le Centre d'essais de Cazaux a effectué le premier vol opérationnel d'un Rafale doté de 2 missiles METEOR

Renforcement capacitaire

Dans le cadre de la montée en puissance du Rafale F3-R de Dassault Aviation, l’Armée de l’Air et de l’Espace vient d’effectuer le 4 mars 2021 son premier vol opérationnel avec un Rafale équipé de 2 METEOR depuis Cazaux. Ce vol à notamment permis de valider le processus d’acheminement depuis le dépôt de munitions vers la zone d’armement puis, de valider les procédures lors d’une première mise en œuvre du missile par les armuriers et pilotes. L’adjonction de cette munition permettra à l’AAE de renforcer considérablement ses missions d’assaut conventionnel, mais aussi de défense aérienne y compris en protection d'un raid nucléaire. Ce missile va donner au Rafale une capacité inédite d’entrer en premier dans la zone des combats.

Le Meteor 

Contrairement aux missiles air-air traditionnels qui planent sans propulsion pendant la majeure partie de leur vol, limitant ainsi leur capacité à toucher des cibles agiles sur de longues distances, le statoréacteur du METEOR fournit lui une poussée soutenue à des vitesses supérieures à Mach 4 jusqu'à la cible, et ceux jusqu’à 150 kilomètres. Et offre ainsi une NEZ inégalée (No Escape Zone) de l’ordre de 60 kilomètres. Il est conçu pour être utilisé à partir du Rafale, de l'Eurofighter , du F-35 et du JAS 39 Gripen. Pour l’AAE, il sera utilisé en complément des missiles Mica (EM et IR) employés pour l'interception à des distances inférieures, ainsi que pour l'autodéfense.

Dans l’attente du Rafale F4 

Signé en 2019, le standard F4 est attendu pour 2024. Nouvelle référence, ce standard permettra à l’appareil d'accroître ses performances opérationnelles, mais aussi de rester un compétiteur sérieux face à un marché compliqué, notamment face au F-35 de Lockheed Martin. Dans le détail, de nombreuses modernisations liées à l'intelligence artificielle lui seront apportées pour lui permettre de disposer de capacités de combat collaboratif, mais aussi d'une perception accrue du champ de bataille grâce à la fusion des données issues de ses différents capteurs. Sa mise en réseau va se poursuivre avec l’intégration de la L16 block 2, d’une nouvelle liaison de donnés tactiques (LDT), du Tragedac (connexion inter-Rafale)  et d’une architecture réseau renforcée contre les attaques cyber. Du côté des charges utiles, il recevra la capacité d’emport des AASM 1000 kg et du MICA NG ainsi que d’un nouveau brouilleur électromagnétique, l’INCAS. Ce standard devrait lui permettre de patienter jusqu’au Rafale MLU (Mid Life Upgrade) prévu d’ici 2035 ...

 

Répondre à () :


Captcha
Yves.G | 08/03/2021 21:28

Ces avancées technologiques et ce savoir faire, ne doivent surtout pas être partagées avec l'allemagne si il y avait alliance...!

Rene | 09/03/2021 01:21

C est un missile européen, l'heure Allemagne figure parmis les constructeurs du missile.

vVDB | 08/03/2021 22:01

Proposer aux pays ayant acheté le rafale un coopération pour développer son successeur.

Dejuly | 08/03/2021 23:46

La France doit annuler le contrat avec l'Allemagne elle ne joue pas franc jeu en relation de connaissance. Son intérêt est de torpiller le SCAF et le prendre à son compte niveau international et arriver au siège de l'ONU avec une capacité avionique du SCAF amélioré juste pour eux et faire du SCAF francais endessous du leur . La Feance doit reprendre contacte avec les anglais il on travaille sur le Concorde et tout a marché , là il serait de nous le mettre profond comme les CHINOIS avec le tgv et la collaboration des Airbus ils ont copiés les 2 .

Marc Gruner | 09/03/2021 04:18

Oui suis d accord avec votre analyse

de pablo thierry | 09/03/2021 12:32

Je suis d accord avec vous, il ne faut rien partagé avec les allemands, aucune confiance, c est sur ils sonts cinquante ans de retard, cela leurs permettrait de ce remete a niveau a moindre frais, et surtout ne pas oublier que nous avons etait trois fois en guerre contre eux, et a cause de politiciens de pacotille ils nous ont battus trois fois, alors évitons une quatrième fois.

de pablo thierry | 09/03/2021 12:32

Je suis d accord avec vous, il ne faut rien partagé avec les allemands, aucune confiance, c est sur ils sonts cinquante ans de retard, cela leurs permettrait de ce remete a niveau a moindre frais, et surtout ne pas oublier que nous avons etait trois fois en guerre contre eux, et a cause de politiciens de pacotille ils nous ont battus trois fois, alors évitons une quatrième fois.

Al | 09/03/2021 13:54

Le pb avec les allemands , c'est qu'ils sont trop OTAN ou US, ce qui est contradictoire avec la politique du GL de Gaulle, qui veut que la France ne dépende de personne, et amie avec tout le monde, même avec les allemands nos voisins , pour les avoir côtoyé, ils ne sont pas anti-français que ça. SCAF ou pas SCAF le résultat est le même, c'est les américains sur qui il faut compter.

s.sidhoum | 09/03/2021 19:32

tout a fait d'accord.les francais et les anglais sont a mariés dans un tel projet car ils savent faire des merveilles technologiques,concordes inegalés en avance sur son temps

Barone | 09/03/2021 01:23

Le génie français

LOQUET | 09/03/2021 07:53

Le rafale est un merveilleux engin de combat efficace...et il partage certaines technologies aeroportaées avec les USA. est-ce une opportunité pour concevoir le SCAF ??

Buirette Michele | 09/03/2021 11:28

Fière de la France et hommage attristé à l'exceptionnel Monsieur Olivier Dassault.Il va nous manquer.

Rothe | 09/03/2021 14:00

N'oubliez pas que le cœur du système, détection, auprotection, data link, IA, guerre en réseau, cybersecurite, sont de maîtrise Thales ,fournisseur de rang1 pour Dassault et actionnaire prive majoritaire .

dupuis.periers@wanadoo.fr | 09/03/2021 17:16

Tout sauf s’allier avec les allemands ils nous ont déjà pillé toute notre économie sans parler de notre nucléaire avec Siemens

Questiaux | 09/03/2021 21:16

Bravo pour vos innovations. Il reste encore en France de vraies capacités de défenses. Espérons que les Allemands ne vont pas nous fagociter comme ils l'ont fait avec Airbus. Je doute fort de nos gouvernants prêts à nous vendre pour un plat de lentilles A67

CH FR | 11/03/2021 08:21

L'Allemagne lors des programmes passés, à chaque nouveau programme de missiles variat son engagement pour solliciter nos ingénieurs pour les aider au moment des dead lines pour eviter tous retard important des engagements....

Jean-francois Hym | 13/03/2021 02:45

Tres bel oiseau toujours admiratif de les voir dans le ciel depuis mon service en 1984 ca date mais la passion et l'admiration toujous intacte bien mes meilleurs salutation a nos pilotes engage(es)....courage et determination son notre meilleurs allier....

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription