5
Défense
Le gilet anti-drones des Spetsnaz
Le gilet anti-drones des Spetsnaz

| Yannick Genty-Boudry 323 mots

Le gilet anti-drones des Spetsnaz

La jeune société russe Zala a présenté au salon Army2020 une innovation qui pourrait bien venir perturber le marché des systèmes anti-drones, et s’intégrer rapidement à la tenue des forces spéciales russes. [...] (323 mots)

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Air & Cosmos
Déjà abonné ?

Répondre à () :


Captcha
Valéry | 18/09/2020 23:16

Mouais... il y a suffisamment d’accéléromètres, de capteurs de champ magnétiques, de gyroscopes, j’en passe... dans n’importe quel drone CIVIL pour maintenir une trajectoire sur 2 km en cas de perte des références GPS... il suffit de modifier légèrement leur programmation... j’ose espérer que nos drones militaires sont d’un meilleur niveau. Même ma vieille 508 sait me guider dans les tunnels de La Défense à Paris... ;)

HBS | 19/09/2020 15:19

'

John | 19/09/2020 20:19

Essayer donc sur une trajectoire de 2mn sur parcours pre etabli sans gps sur le top du top du drone un mavic pro et regardez le resultat.

Ioni | 20/09/2020 07:56

Visiblement les russes ne savent pas qu'un drone peut être dirigé autrement que par GPS, la prise de contrôle directe par un opérateur au sol par exemple, ou encore la navigation par compas et horloge

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription