0
Aviation Civile
Le Boeing 737 de Alaska Airlines perd le capot de son moteur
Le Boeing 737 de Alaska Airlines perd le capot de son moteur
© Alaska Airlines

| Antoine Gardelle 230 mots

Le Boeing 737 de Alaska Airlines perd le capot de son moteur

Un Boeing 737 de Alaska Airline perd le capot de son moteur peu après le décollage.

Cet incident s'est produit le lundi 22 août 2022, sur le vol AS558 d'Alaska Airlines entre Seattle (SEA) et San Diego (SAN). Ce vol était assuré par un Boeing 737-900ER âgé d'environ trois ans et portant le code d'immatriculation N293AK. L'avion transportait 176 passagers et six membres d'équipage. L'avion a décollé de la piste 16L de l'aéroport de Seattle Tacoma, et peu après le départ, l'équipage a ressenti une vibration inhabituelle du côté gauche de l'avion. La décision a été prise d'arrêter la montée vers 12 500 pieds et de retourner à Seattle. L'avion a fini par se poser de nouveau sur la piste 16L environ 30 minutes après le départ.

L’avion s’est finalement posé en toute sécurité

Malgré cet incident, personne n'a été blessé à bord du vol AS558 d'Alaska Airlines. Une fois en sécurité au sol, l'appareil concerné a été mis hors service et un appareil de remplacement a été trouvé pour permettre aux passagers de poursuivre leur voyage vers San Diego comme prévu. D’après les données de FlightRdar24, l’avion de remplacement a finalement prit son envol pour arriver à 13h22, soit un peu plus de trois heures après l'heure prévue.

Boeing Moteurs Alaska Airlines


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité