2
Défense
Le bel avenir des F-15E
Le bel avenir des F-15E

| Baptiste Guillou

Le bel avenir des F-15E

Après la modernisation des F-15 C/D en F-15 EX, les F-15 E pourraient eux aussi évoluer

Plus d'armements moins de logistique

Le 22 février, le 85th Test and Evaluation Squadron a  présenté une photo d’un F-15E Strike Eagle transportant 6 missile JDAMs sur un seul côté de l’appareil. Cette expérimentation autorise désormais le F-15 à emporter 15 JDAMs au lieu de 9. De plus, l’utilisation d’un nouveau chariot à munitions permet de réduire la durée du chargement de moitié, et surtout, de ne plus recourir qu'à un seul C-130 (au lieu des 2) pour le ravitaillement d’un F-15E en logique expéditionnaire.

Agile Combat Employment 

Cette expérimentation a eu lieu dans le cadre d'ACE, un nouveau programme de l’US Air Force qui vise à une meilleure adaptation de ses équipages face aux contraintes opérationnelles, notamment dans la région Indo-Pacifique. L’objectif est ainsi d’avoir une force plus légère, agile et performante face à des adversaires équivalents voire supérieurs. Le déploiement à l’échelon tactique est l’une des stratégies envisagées dans le cadre d’un conflit en Asie du Sud-Est. Ce type de déploiement sans préavis permettrait de produire une puissance aérienne efficace depuis de multiples emplacements (routes, aérodromes) avec une empreinte logistique faible. D’où la volonté de l’US Air Force de diminuer celle-ci, d’augmenter les capacités de ses aéronefs, et de faire évoluer les méthodes de travail de ses équipages.

Une suite au F-15 EX ?

Si les F-15 C/D de l’US Air Force seront progressivement remplacés par les F-15 EX déjà commandés à 144 exemplaires, il n’en est rien pour le F-15E. Mis en service à partir de 1988, le dernier des 236 exemplaires a été livré en 2001. Cet appareil s’est depuis révélé incontournable pour l’état-major qui déploie systématiquement un escadron sur les six opérationnels. Il ne sera pas remplacé nombre pour nombre par le F-35, d’où la proposition de certains militaires de le remplacer par une nouvelle version, qui tirerait ainsi profit des développements réalisés sur le F-15 EX. 

 

 

Répondre à () :


Captcha
Cohen michel | 05/03/2021 16:12

Tres interressant

charles Falcon | 28/03/2021 19:17

Quand on dispose d'un excellent vecteur adaptable et évolutif, pourquoi vouloir en changer pour un autre paraît-il plus moderne mais très cher à acquérir et à maintenir et aux systèmes capricieux. D'autant qu'à l'avenir ce sont plutôt les drones armés qui conduiront les interceptions et accompagneront les chasseurs d'attaque. On peut même se demander si parler de sixième génération a un sens. Finalement notre trés polyvalent Rafale, si critiqué au départ, relevait d'un concept génial et a un très bel avenir. Une leçon pour le futur (?) SCAF ?

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription