0
Défense
L'armée britannique se dote de nano-drones
L'armée britannique se dote de nano-drones
© BAE Systems

| BOQUET Justine

L'armée britannique se dote de nano-drones

BAE Systems a remis à l'armée britannique 30 nano-drones, qui seront évalués par les forces.

BAE Systems.

Le 28 décembre, BAE Systems a annoncé avoir remis à l'armée britannique 30 nano-drones, baptisés « Bug ». Fruit d'une collaboration avec UAVTEK, ces premiers systèmes remis aux forces vont désormais être employés dans le cadre d'essais.


Nano-drones.

Aussi légers qu'un smartphone, ces drones Bug [Ndlr : punaise, insecte en français] pèsent 196 grammes et font la taille d'une paume de main. Dotés d'une autonomie de 40 minutes de vol, ils peuvent opérer dans un rayon de 2 km. Résistant au vent, le drone Bug pourrait être employé dans des environnements complexes, comme il l'aurait démontré lors de l'événement AWE (army warfighting experiment), qui avait été organisé par le groupe de travail consacré aux capacités futures du ministère de la défense britannique.


Observation.

Le nano-drone pourra ainsi être employé pour des missions d'observation, permettant de garantir la discrétion des troupes, en retrait, tout en collectant des renseignements majeurs dans un cadre opérationnel. « Il pourra être l'oeil du soldat dans les angles ou derrière les collines, et dans le futur il pourra également jouer un rôle crucial sur le champ de bataille en collectant des données », rapporte BAE Systems. Le Bug est ainsi doté d'une caméra haute résolution infrarouge. BAE Systems et UAVTEX, une PME britannique associée au développement de l'aéronef, travaillent désormais à l'amélioration du drone, via l'ajout de nouveaux capteurs.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription