0
Industrie
Lanius : le nouveau drone autonome d'Elbit aux capacités offensives et spécialisé dans le combat urbain
Lanius : le nouveau drone autonome d'Elbit aux capacités offensives et spécialisé dans le combat urbain
© Elbit Systems

| Gaétan Powis 477 mots

Lanius : le nouveau drone autonome d'Elbit aux capacités offensives et spécialisé dans le combat urbain

L'Ukraine et les batailles situées dans les zones urbaines rappellent une fois de plus que le combat urbain est extrêmement compliqué à maitriser. Les forces armées dans le monde cherchent d'ailleurs à aider leurs fantassins dans ce type de combat en développant des essaims de drones. Elbit Systems a justement dévoilé son drone autonome Lanius, capable de voler en essaim, de cartographier une zone ou un bâtiment mais aussi de neutraliser une menace précédemment détectée.

Le combat urbain

La guerre en milieu urbain a toujours été complexe : rues étroites, possibilité de contourner l'ennemi par différents trajets (égouts, toits d'immeubles, etc), besoin important en soldats et moyens de soutiens, etc. L'invasion russe de l'Ukraine en est d'ailleurs la preuve : les batailles de Kiev, Kharkiv et Marioupol démontrent que l'assaillant a besoin de nombreux moyens alors que le défenseur est avantagé, même si ce dernier est inférieur en nombre et en moyens.

Dès lors, afin d'aider les troupes au sol et notamment l'infanterie, les centres de recherches de nombreux pays développent des solutions et notamment des drones ; mini-drones guidés de reconnaissance, drones chenillés ou à roues de ravitaillement ou encore équipés d'une mitrailleuse lourde, etc. Cependant, la solution devient aussi un problème : il est impossible pour un fantassin de guider efficacement autant de drones différents. Dès lors, les drones utilisent l'intelligence artificielle pour devenir autonomes : le fantassin doit seulement donner un ordre au système qui décidera d'envoyer le ou les drones pouvant donner une réponse à cet ordre.

Un nouveau drone chez Elbit Systems

Dans cette optique, Elbit Systems propose son système Legion X : il est capable de gérer des capteurs et des drones autonomes et ce, dans différentes configurations. Or, ce 10 novembre, l'entreprise israélienne a dévoilé un nouveau drone utilisable pour le combat urbain : le drone autonome Lanius. C'est un drone quadcopter très manœuvrable puisqu'il se base sur un drone de course :

  • masse maximale au décollage : 1,25 kg
  • masse de la charge : maximum 150 g
  • vitesse maximale en extérieure : 72 km/h
  • endurance : 7 minutes
  • guidage : GNSS
  • connectivité : Wi-Fi, radio

Il doit permettre de remplir plusieurs missions en vue d'aider les fantassins :

  • reconnaissance d'un bâtiment grâce à ses capteurs optiques
  • cartographie d'un bâtiment en 3D (agencement des pièces, fenêtres, portes fermées, etc)
  • analyse et classification des menaces
  • capacité offensive (létale ou non-létale)

Il peut être déployé par un fantassin mais aussi par un autre drone. Comme expliqué précédemment, Legion X propose toute une série de drones différents. Au vu de l'autonomie du Lanius, Elbit propose alors de transporter trois Lanius vers la zone urbaine grâce à un drone mère hexacoptère, comme démontré dans la vidéo en fin d'article. 

Ce drone dispose de deux modes offensifs mais Elbit insiste que la mise à feu de la charge n'est aucun cas autonome, elle se fait toujours sur décision de l'opérateur (human in the loop) :

  • après l'identification de la menace, le drone peut exploser et neutraliser la cible
  • un mode embuscade permet au drone de se poser devant un point de passage. Dès qu'un mouvement est identifier, celui-ci décolle et l'opérateur peut le faire exploser

Il peut bien évidemment voler en essaim avec d'autres Lanius mais aussi avec les autres drones pouvant être gérés par le système Legion X.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité