1
Espace
La sonde européenne Solar Orbiter en route vers le Soleil © ESA

| Pierre-François Mouriaux

La sonde européenne Solar Orbiter en route vers le Soleil

La nouvelle mission de l’Agence spatiale européenne à destination du Soleil a débuté le 10 février à 4 h 03 UTC depuis la base de Cape Canaveral, en Floride.

Mission réussie pour le lanceur américain Atlas 5 d’United Launch Alliance, qui vient d’expédier la sonde européenne Solar Orbiter (SolO) vers le Soleil, qu’elle approchera après un périple d’un peu moins de deux ans, en utilisant à plusieurs reprises l’assistance gravitationnelle de Vénus et de la Terre.

L’objectif est de se placer sur une orbite très elliptique, dont le périhélie se situe à 42 millions de km et qui sera atteint tous les cinq mois, afin d’étudier l’activité solaire durant cinq à neuf ans.

La charge utile de SolO comporte six instruments, dits de télédétection solaire, chargés d’effectuer des images du la photosphère du Soleil et de sa couronne, et quatre instruments, dits in situ, destinés à caractériser le plasma du vent solaire atteignant la sonde. L’association inédite de ces deux types de mesures doit permettre de comprendre l’impact de notre étoile sur le milieu magnétique interplanétaire et sur les planètes du système solaire, en particulier la Terre.

 

Contribution française.

La France est un contributeur majeur de la mission, avec une participation sur six des dix expériences, via le Cnes, le CNRS et le CEA.

En particulier, l’Instrument RPW (Radio and Plasma Waves) a été proposé par un consortium international conduit par le Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (Lesia), l’un des cinq départements scientifiques de l’Observatoire de Paris.

SolO, elle, a été construite par Airbus Defense and Space et son bouclier thermique a été fourni par Thales Alenia Space.

ESA Agence spatiale européenne Solar Orbiter Soleil Exploration du système solaire Sondes interplanétaires

Répondre à () :


Captcha
Xavier N | 10/02/2020 15:03

Sait-on pourquoi cette sonde européenne (financée sur fonds publics, donc) a été expédiée par un lanceur... américain ? Il ne me semble pas que la réciproque ait jamais eu lieu.

| Connexion | Inscription