3
Défense
La Pologne choisit la dernière version de l'Apache et triple le nombre d'hélicoptères commandés au départ
La Pologne choisit la dernière version de l'Apache et triple le nombre d'hélicoptères commandés au départ
© US Army

| Gaétan Powis 357 mots

La Pologne choisit la dernière version de l'Apache et triple le nombre d'hélicoptères commandés au départ

La Pologne devait encore se décider entre l'AH-1Z Viper et l'AH-64 Apache. C'est ce dernier qui l'emporte haut puisqu'au lieu des 32 hélicoptères prévus, les Forces armées polonaises devraient commander pas moins de 96 AH-64Ev6. Il s'agit de la dernière version de l'Apache, qui n'a volé qu'en 2020.

La Pologne cherchait à renouveler son parc d'hélicoptères de combat depuis un certain temps. La dernière ligne droite avait été franchie en avril de cette année lorsque la Pologne avait officiellement choisit l'AH-1Z Viper ou le AH-64E Apache comme future hélicoptère de combat. 

Au total, la compétition visait une commande de 32 hélicoptères, divisés en deux escadrons. Cependant, comme l'a annoncé le ministre de la Défense polonaise Mariusz Błaszczak dans le tweet ci-joint, les Forces armées polonaises comptent commander auprès de Boeing trois fois plus d'hélicoptères de combat que prévu, soit 96 AH-64 Apache capables d'équiper l'équivalent de 6 escadrons.

Boeing aurait proposé à la Pologne la dernière version de l'Apache, soit l'AH-64Ev6, dont le premier vol a été effectué en 2020. Les améliorations comprennent :

  • un ensemble jour modernisé (MDSA), avec un système laser télémètre/désignateur, un nouveau capteur TV et un traqueur de lasers. Ces différents composants se trouvent dans la caméra de nez de l'hélicoptère.
  • système d'aide à décision cognitive amélioré.
  • mises à niveaux de différents logiciels et du système de mission
  • interopérabilité augmentée

De fait, cette version de l'Apache est plus efficace car elle demande moins de maintenance et peut ainsi évoluer plus longtemps sur une de guerre.

Par ailleurs, Boeing aurait également mis sur la table la capacité MUM-T (Manned UnManned Teaming). Elle permet à un Apache d'utiliser plusieurs drones dans une mission. C'est aussi une capacité toute récente puisque l'Armée de Terre américaine a confirmé cette capacité le 27 octobre 2020 (lien vers le communiqué de presse) ; le pilote d'un Apache a pris les commandes d'un drone RQ-7BV2 Block 3 Shadow afin de guider un Hellfire tiré depuis un drone MQ-1C Gray Eagle.

Il faut s'attendre à plus d'informations (prix total, autorisation d'exportation, armements annexes, etc) de la part de Boeing et du Département de la Défense américaine une fois que les discussions concernant cet achat seront conclues avec la Pologne.

Etats-Unis états-unis Pologne AH-64 AH-64E AH-64 Apache Boeing


Répondre à () :

| 13/09/2022 01:12

Ce n'est pas comme si les performances était le 1er critère d'un contrat d'armement...

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité