0
Défense
La nouvelle version du CV-22 arrive dans les forces spéciales
La nouvelle version du CV-22 arrive dans les forces spéciales

| Gaétan Powis 472 mots

La nouvelle version du CV-22 arrive dans les forces spéciales

Un premier exemplaire de la dernière version du CV-22 vient d'être réceptionné, il doit notamment améliorer la disponibilité et faciliter la maintenance de l'appareil dédié aux forces spéciales américaines.

Une disponibilité en hausse

Le 27 janvier 2021, le Commandement des Systèmes Aéronavals (NAVAIR) dépendant de l'US Navy a commandé à Bell-Boeing une amélioration des nacelles des CV-22, variante spécifique aux forces spéciales de l'appareil de transport hybride V-22 Osprey (appareil à décollage et atterrissage vertical, puis basculement des hélices pour une propulsion horizontale plus rapide). 

Cette version a notamment une capacité d'emport carburant accrue, des aides au pilotage permettant le vol en suivi de terrain, des contre-mesure de protection telles l'AN/ALQ-211(V)2 ou le DIRCM AN/AAQ-24(V) laser, ainsi qu'une perche de ravitaillement.

Le premier tilt rotor modifié a donc été livré au 20e escadron des forces spéciales le 7 janvier dernier. L'évolution concerne la fourniture de nouvelles nacelles pour l'appareil, celles-ci étant particulièrement sollicitées sur un moteur dont l'angle de propulsion évolue selon les phases de vol, au point de nécessiter à elles-seules 60% des heures de maintenance requises sur le CV-22. Les modifications concernent les systèmes électriques des nacelles et les câbles électriques les reliant aux ailes. Un accroissement de la disponibilité et une baisse des coûts d'exploitation du CV-22  est donc attendue.

osprey-refueling.jpg
Le CV-22 possède une perche de ravitaillement, permettant d'accroître son allonge déja record pour un appareil VTOL. © http://www.americanspecialops.com/photos/usaf/cv-22-osprey-refueling.php
osprey-refueling.jpg

Le CV-22 et les forces spéciales

En avril 1980, l’opération Eagle Claw lancée pour libérer les personnels de l’ambassade américaine pris en otage en Iran, est un échec. L'une des raisons principales de ce fiasco se trouve dans l’obligation de réaliser un atterrissage sur le trajet aller pour les hélicoptères CH-53 prévu pour l'opération. En effet, les hélicoptères ne disposaient alors pas du rayon d’action suffisant, ni de perche de ravitaillement.

Le Pentagone décide alors de développer un appareil permettant de se poser comme un hélicoptère, de voler comme un avion, mais aussi d’être ravitaillable en vol : c’est la naissance du programme V-22 Osprey et de sa version spécifique aux forces spéciales, le CV-22.

V22.JPG
La mise au point du V-22 a été particulièrement complexe, avec un budget de 27 milliards de dollars hors acquisition des appareils. ©
V22.JPG

Le V-22 est le premier tilt rotor opérationnel ; grâce à son système de double rotors basculants, il peut décoller comme un hélicoptère mais aussi voler à une vitesse de croisière bien plus élevée que celle d’un hélicoptère, tout en permettant un emport record de 9 tonnes de fret ou 32 personnels en plus de l'équipage en version debout, ou 18 soldats équipés. Sa portée opérationnelle est supérieure à 1600km, ou 700km sur une action de combat. Il va ainsi deux fois plus vite, avec trois fois plus de charge et jusque cinq fois plus loin que les hélicoptères disponibles auprès des forces spéciales américaines. 

Les premiers CV-22 sont entrés en service opérationnel auprès des forces spéciales américaines en 2009. Ils ont permis la mise à la retraite des hélicoptères MH-53 Pave Low. Le 20e escadron des forces spéciales (20 SOS) est d’ailleurs spécialisé dans les missions d’infiltration lointaine, d’exfiltration et de récupération de personnels en territoire ennemi.

Plus de 400 V-22 sont déja exploités par les forces armées américaines, toutes variantes comprises. 

Le Japon est le deuxième opérateur du V-22,
Le Japon est le deuxième opérateur du V-22, et plusieurs autres pays ont exprimé leur intérêt, dont l'Inde et l'Indonésie. © Boeing
Le Japon est le deuxième opérateur du V-22,

CV-22 Bell Boeing V-22 V-22 Osprey Osprey


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité