1
Défense
La Marine fait voler le drone AR5 Tekever en Méditerranée
La Marine fait voler le drone AR5 Tekever en Méditerranée
© Tekever

| Jean-Marc Tanguy

La Marine fait voler le drone AR5 Tekever en Méditerranée

Depuis quelques jours, la Marine exploite un drone AR5 au départ de la base aérienne 125 d'Istres. L'appareil est mis en oeuvre conjointement par le Français CLS et le Portugais Tekever.

Des essais en cours à Istres

La Marine nationale exploite depuis quelques jours un drone AR5, au départ de la base aérienne 125 d’Istres. Cet appareil prêté dans le cadre d’un partenariat avec l’EMSA (Agence européenne de sécurité maritime) est mis en œuvre conjointement par le Français CLS et son constructeur, le Portuguais Tekever. L’AR5 pourrait « voler 10 à 12 heures » explique un expert de la marine à la préfecture maritime, mais son endurance est bridée à 7 heures afin de prendre en compte toutes les contraintes, notamment celles liées à l’espace aérien.
 

La Marine y pense depuis 2 ans

L’idée de la Marine d’utiliser le drone de l’EMSA remonte à déjà deux ans. Le premier créneau disponible était prévu à l’été 2019, mais la DGAC avait demandé des clauses supplémentaires. Le temps de trouver un autre créneau disponible, plusieurs mois se sont écoulés.
Le drone a pour lui une bonne endurance et une boule optronique plutôt efficace, et une fusion utile entre un radar sommaire et l'AIS. Par contre, il vole lentement (100 km/h) ce qui le cantonne aux approches, alors qu’il dispose d’un SATCOM, il pourrait donc aller loin en mer, au-delà de la portée hertzienne de sa liaison de de données.
 

Emmagasiner 40 heures de vol

Autre difficulté, il est sujet au vent de travers au décollage, et on sait à qu’à Istres, le vent souffle souvent très fort.
Trois vols techniques ont été réalisés avant le premier vol opérationnel, le 23 septembre, puis le deuxième, le 24. La marine estime pouvoir emmagasiner une quarantaine d’heures de vol si toutes les conditions, notamment météo, sont réunies. Après la Marine en septembre, la douane effectuera des vols aussi au début et à la fin octobre. Une prolongation au-delà de la date prévue, en novembre, pourrait être envisagée.

Répondre à () :


Captcha
patrico Letti | 26/09/2020 16:41

Franchement cela me semble pas du tout ce qu il faut comme drone pour notre Marine !

| | Connexion | Inscription