0
Espace
Intelsat commande deux satellites OneSat à Airbus
Intelsat commande deux satellites OneSat à Airbus

| Pierre-François Mouriaux

Intelsat commande deux satellites OneSat à Airbus

Le géant américain des télécommunications par satellite et l’industriel européen ont officialisé une commande multiple de satellites géostationnaires de nouvelle génération OneSat.

Livraison en 2023

Nouveau succès pour la gamme de satellites OneSat d’Airbus, dont la charge utile numérique peut être entièrement reprogrammée depuis l’orbite géostationnaire et fonctionne en bandes multi-fréquences : deux nouveaux exemplaires viennent d’être commandés par Intelsat, le géant américain des télécommunications par satellite.

Le contrat, signé le 31 décembre 2020, a été officialisé le 8 janvier.

Son montant, qui n’a pas communiqué officiellement, est estimé à 220 M€.

La livraison des satellites est prévue pour 2023 mais l’opérateur de lancement pas encore été désigné.

 

Stratégie d’Intelsat

L’acquisition de ces deux satellites reconfigurables sur orbite (et donc capables de s’adapter aux mouvements du trafic aérien) s’inscrit dans la stratégie du géant américain, qui s’est offert début décembre la branche Aviation commerciale de l’opérateur Gogo, spécialiste de la connectivité à bord – une acquisition réalisée alors qu’Intelsat est toujours sous le joug du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Stephen Spengler, directeur général d'Intelsat, le confirme : « L'investissement d'Intelsat dans les satellites programmables d’Airbus marque une première étape importante dans l'évolution du réseau spatial et terrestre intégré le plus vaste, le plus résilient et le plus intégré au monde. Le réseau de prochaine génération d'Intelsat défini par logiciel sera le catalyseur de notre croissance, permettant les futurs services de connectivité pour l'aviation commerciale de Gogo, ainsi que d'autres services gérés dans tous les segments de clientèle d'Intelsat ».

 

Six satellites OneSat en production

Les deux satellites commandés par Intelsat seront construits sur les sites d’Airbus à Toulouse et à Stevenage, au Royaume-Uni.

Environ 250 personnes sont impliquées sur l’ensemble de la ligne de production OneSat.

La commande d’Intelsat porte à six le nombre de satellites nouvelle génération vendus par Airbus depuis mai 2019 (sans compter quelques options), après trois Inmarsat 7 et Optus 11.

La plateforme OneSat poursuit son développement en même temps que son produits ses premiers exemplaires de vol, puis sera livrable en 18 mois à partir de 2022.

Par ailleurs, Jean-Marc Nasr, directeur d'Airbus Space Systems, s’attend à une année 2021 aussi dynamique que 2020 en termes de commandes de satellites géostationnaires de télécommunications.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription