1
Ukraine
Future livraison allemande de 18 obusiers automoteurs RCH 155 à l'Ukraine
Future livraison allemande de 18 obusiers automoteurs RCH 155 à l'Ukraine
© KNDS

| Gaétan Powis 607 mots

Future livraison allemande de 18 obusiers automoteurs RCH 155 à l'Ukraine

Le 7 décembre, le gouvernement allemand a mis à jour sa liste de matériels militaires livrés ou en cours de livraison à l'Ukraine. L'ajout le plus important concerne la livraison de 18 obusiers automoteurs RCH 155. L'Allemagne compte également livrer des systèmes de détection et de brouillage de drone ainsi que différents camions et des véhicules blindés de transport de troupe Dingo.

RCH 155

Ce sont près de 18 obusiers automoteurs RCH 155 qui devraient être prochainement livrés à l'Ukraine. L'Ukraine deviendra donc prochainement le premier utilisateur opérationnel de ce récent système d'artillerie.

La genèse de ce système d'artillerie moderne commence à partir de l'obusier automoteur PzH 2000. Ce dernier fait partie des systèmes d'artillerie les plus efficaces au monde : chargeur automatique, longue portée, blindage lourd, etc. Cependant, cet automoteur dispose d'un talon d'Achille : sa masse de combat est de 57 tonnes, soit 1 tonne de plus qu'un char Leclerc XLR (en masse à vide) ! Dès lors, son transport n'est pas du tout aisé.

L'entreprise allemande KMW s'est alors penchée sur d'autres variantes de son obusier PzH 2000 mais en gardant le canon de 155, celui-ci ayant fait ses preuves lors de nombreuses opérations. La version la plus aboutie est créé en coopération avec Artec (consortium de KMW et Rheinmetall Landsysteme) : le Remote-Controlled Howitzer 155 ou RCH 155 se base sur le système AGM (Artillery Gun Module) de KMW et le véhicule blindé 8x8 Boxer. Le premier RCH 155 est produit en 2014 et les premiers essais de tirs sont effectués la même année. Sa masse de combat est 18 tonnes inférieures au PzH 2000, soit 39 tonnes. Le système d'arme est également amélioré et la tourelle est totalement automatisée, comprenant notamment un chargeur automatique amélioré. Cela permet de réduire l'équipage nécessaire à seulement deux personnes : un chauffeur/opérateur et un chef de pièce. 

En termes offensifs, le RCH 155 peut tirer jusqu'à 9 obus en une minute et, comme le PzH 2000, dispose d'une capacité MRSI (Multiple Round Simultaneous Impact). Concrètement, cette capacité permet, en changeant l'élévation du canon et la puissance de la charge de faire atterrir plusieurs obus en même temps sur une seule cible. Le chargeur automatique et sa grande mobilité lui permettent d'effectuer des salves shoot-and-scoot (tirer quelques obus et partir très rapidement afin d'éviter un tir de contrebatterie ennemi). Il peut d'ailleurs tirer des obus tout en roulant à faible allure, augmentant sa "furtivité" face aux batteries ennemies.

Pour l'autodéfense, il peut engager directement un véhicule ennemi avec son canon de 155 mm et une mitrailleuse téléopérée peut être ajoutée pour la défense rapprochée. Sa portée en obus standards est de 30 kilomètres mais il peut tirer des obus propulsés jusqu'à 54 kilomètres.

Il faut noter qu'avec la livraison de 225 obus Vulcano durant le mois d'août 2022, les obusiers de 155 mm suivants les standards OTAN et livrés en Ukraine (CAESAr, PzH 2000, Krab, RCH 155,...) peuvent voir leur portée maximale augmentée à 80 kilomètres.

RCH 155 sur le stand KNDS à Eurosatory 2022. Celui-ci est équipé d'une mitrailleuse téléopérée.
Obusier automoteur RCH 155 sur le stand KNDS à Eurosatory 2022. Celui-ci est équipé d'une mitrailleuse téléopérée. © Gaétan Powis
RCH 155 sur le stand KNDS à Eurosatory 2022. Celui-ci est équipé d'une mitrailleuse téléopérée.

Des véhicules déjà livrés

L'annonce comprenait 20 véhicules de transport de troupes Dingo. Ces véhicules sont résistants aux engins explosifs improvisés, à savoir qu'en cas d'explosion, le véhicule est détruit ou sérieusement endommagé mais les militaires présents ne sont pas tués. Il peut être équipé d'une tourelle téléopérée équipée d'une mitrailleuse. Deux transporteurs de chars M1070 Oshkosh* ont également été ajoutés. Ces deux types de véhicules sont déjà en Ukraine, portant le nombre total de Dingo à 50 et de M1070 Oshkosh à 12.

D'autres matériels en cours de livraison

Le reste de l'annonce comprend également la future livraison de :

  • 80 pick-up (modèle non précisé)
  • 90 capteurs et brouilleurs anti-drones (modèle non précisé)
  • 2 tentes hangar
  • 7 camions 8x6 (modèle non précisé)

*Au moment où cet article est écrit, les 2 M1070 sont classés dans la rubrique des véhicules livrés mais avec un astérisque signifiant que les véhicules doivent être produits ou améliorés avant livraison (ce qui n'est donc pas le cas) et qu'un entrainement de militaires ukrainiens est en cours (expliquant l'astérisque).

Convoi de deux véhicules blindés de transport de troupe Dingo et d'un véhicule blindé de transport de troupe Tpz Fuchs allemand.
Convoi de deux véhicules blindés de transport de troupe Dingo et d'un véhicule blindé de transport de troupe Tpz Fuchs allemand. © Bundeswehr
Convoi de deux véhicules blindés de transport de troupe Dingo et d'un véhicule blindé de transport de troupe Tpz Fuchs allemand.

Ukraine guerre en ukraine Allemagne KMW Artillerie RCH 155 KNDS Dingo

Répondre à () :

Cmd. Dany | 24/12/2022 11:34

Il est peut-être bon de rappeler que le RCH 155 est un produit de KNDS qui produit ÉGALEMENT le CAESAR ! KNDS est donc capable de fabriquer, en Allemagne, 18 RCH 155 (en 30 mois) mais n’est capable de fabriquer, en France, qu’un seul CAESAR en 9 mois !!! OÙ EST LE PROBLÈME ? Il est vrai que KNDS développe actuellement un nouveau CIFS de 155 mm qui pourrait être produit en ... 2040 (après l’invasion de la Polynésie par l’armée chinoise...) Sérieusement, qui se moque de qui ? Joyeux Noël quand même.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité