1
Défense
Flying Tiger: Un drone hybride pour forces spéciales
Flying Tiger: Un drone hybride pour forces spéciales

| Yannick Genty-Boudry 404 mots

Flying Tiger: Un drone hybride pour forces spéciales

Avec ce drone silencieux, économe et endurant, l'US Navy prépare les futures opérations spéciales à longue portée.

Le Flying Tiger dévoile des retours encourageants 

L’US Naval Research Laboratory vient de dévoiler les premiers résultats des expériences menées sur l’Hybrid Tiger, un drone tactique fonctionnant à l’hydrogène et à l’énergie solaire. L’année dernière, sous le ciel froid du Maryland, il serait resté plus de 24 heures en l’air sans

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

PeeF | 26/04/2021 09:26

Le problème reste en effet la température, surtout avec de l'hydrogène liquide qui tend à refroidir la pile. En dessous de zéro degré, on ne sait pas drainer l'eau résultant de la réaction H2/O2, les essais effectués par Météo France en montagne l'ont bien montré.(Avec des PAC fonctionnant au méthanol) Reste à utiliser une partie de l'énergie produite pour réchauffer le circuit de drainage.

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité