18
Défense
FAS-Armée de l'Air: 50 avions pour une mission nucléaire
FAS-Armée de l'Air: 50 avions pour une mission nucléaire
© DR

| Jean-Marc Tanguy

FAS-Armée de l'Air: 50 avions pour une mission nucléaire

Une cinquantaine d'avions de l'Armée de l'Air ont décollé de plusieurs bases pour mener une mission nucléaire. Une séquence baptisée Poker et que les Forces Aériennes Stratégiques tiennent quatre fois par an.

Le Poker des Forces Aériennes Stratégiques

Même en étant en opérations, comme cet été en Irak (avec des Dassault Rafale) ou en permanence au Sahel (avec des tankers), les Forces Aériennes Stratégiques (FAS) s’entraînent inlassablement à la mission nucléaire. Mardi 15 septembre, une cinquantaine d’avions de l’Armée de l’Air ont décollé de plusieurs bases françaises afin de mener un de ces raids, sans tir réel évidemment. Ces séquences sont baptisées Poker, et se tiennent quatre fois par an. Sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier, une première vague de quatre Rafale a pris l’air vers 20h45, aux ordres du PC enterré commandé par un officier de l’escadron de chasse 1/4 Gascogne. A l’intérieur de ce qui ressemble assez à un sous-marin, avec un dédale de coursives, les aviateurs vivent évidemment avec les gestes barrière, le masque, mais dans une ambiance finalement assez proche de celles qu’on trouve dans les contextes NRBC.
 

Train aérien nucléaire

Tous les appareils ont convergé pour prendre le train aérien nucléaire qui réalise un tour de France pour environ cinq heures de vol, entrecoupées de ravitaillements et de phases de harcèlement par des chasseurs « adverses ». Deux de ces « red air » ont décollé de Saint-Dizier, des Rafale Marine de l’escadron de transformation Rafale (ETR) 3/4 Aquitaine. Toute la nuit, les escadrons d’hélicoptères de sauvetage restent prêts à prendre en compte un imprévu, puisque des séquences se jouent au-dessus de la mer. De fait, en plusieurs points du territoire, une bonne partie de l’armée de l’air bat au rythme du Poker : contrôleurs aériens, spécialistes du sauvetage, bases aériennes s'il fallait recueillir des aéronefs, etc. Sur les bases à vocation aérienne (BAVN) comme à Saint-Dizier, les fusiliers commandos de l'air, souvent invisibles mais bien présents, sont sur les dents pour assurer l'étanchéité idoine.
 

Une vingtaine de bombardiers

La cinquantaine d’aéronefs se décomposent en une vingtaine de bombardiers nucléaires, une dizaine d’avions d’appui (Awacs, tankers, etc) et une dizaine de « red air » qui assurent le réalisme de l’opération, complexe. Le Poker est un récurrent, qui intervient quatre fois par, an de façon immuable. Les FAS en avaient mené un durant le confinement, comme pour démontrer leur immunité à l’environnement extérieur. Et un autre s’est déroulé en juin dernier. Aucun Poker ne ressemble à l’autre. Hier, les départs en mission de Saint-Dizier ont été menés sans contact radio avec la tour de contrôle. 

Répondre à () :


Captcha
Charlassier | 16/09/2020 19:16

Bravo.

FRICHETEAU Pierre | 16/09/2020 21:29

Excellent!

L’amateur d'aėroplanes | 16/09/2020 23:04

Attention, 20 + 10 + 10, cela fait 40, pas 50 :)

brandon | 17/09/2020 13:08

Il n'y avait pas exactement 10 avions d'appui et pas exactement 10 avions red air.

Mas | 17/09/2020 08:07

Il faut savoir montrer des dents face à cet Hitler qu'est Erdovan

Barone | 17/09/2020 10:19

Remarquable

Ramon | 17/09/2020 10:48

Tout simplement bien...!!! Nous avons une armée à la pointe du progrès , des hommes et des femmes engagés dans une force , qui est la France....

Olivier Richard | 17/09/2020 10:50

No comment

Olivier Richard | 17/09/2020 10:50

No comment

H_jo | 17/09/2020 13:16

Avec la participation de certaines forces européennes. Notamment un 'tanker' venu d'Italie....

VERMANDE François | 17/09/2020 14:09

C est très bien....restons vigilants pour FAIRE FACE.....a toutes éventualités. Les femmes et les hommes sont toujours prêts..courageux..compétents..conscients de leurs responsabilités...et de leur DEVOIR si la hiérarchie travaille en équipe. Cela me rajeunit.

Evelyne DUFOND | 17/09/2020 17:45

en tant que Lieutenant-Colonel de la BASE 942, je me tiens au courant de l'évolution AIR. c'est la première fois que je lis un article sur cette séquence appelée POKER, peut être y a t'il une suite à votre article....

Laloux | 17/09/2020 23:08

Nous avons armée très efficace en cas de conflit !! Et l'une des meilleurs au monde. N'oublions pas que nos forces terrestres, C'est à dire la légion étrangère capables d'effectuer des missions de l'impossible .fière d'être un ancien légionnaire. Alors Mr MACRON quelques soit la mission ! Elle sera réussi.

Guy Fustec | 18/09/2020 00:54

Une menace nucléaire par avionique ne dissuadé qu'une fois, c'est pour être effective et servir si non elle n'est plus crédible un duel finit par un affrontement

Saint preux Luckny | 18/09/2020 01:17

I’m felicity

Saint preux Luckny | 18/09/2020 01:17

I’m felicity

Jean-Luc | 18/09/2020 01:56

Rien de tel que le plaisir de voler en avion de chasse....alors si en plus il y a des séances de test nucléaire c'est vraiment le pieds. Sensations garanties..Moi j'ai Une préférence pour le f15 britannique et le f16 belge ou le mirage2000

Joël | 18/09/2020 07:40

le F15 britanique?

| | Connexion | Inscription