3
Drones militaires
Essaims de drones : la DARPA bat des records
Essaims de drones : la DARPA bat des records

| Gaétan Powis 369 mots

Essaims de drones : la DARPA bat des records

Le Defense Advanced Research Projects Agency voit son essaim de drone s’améliorer. En combinant drones volants et terrestres, le projet OFFSET pourrait réellement changer l’approche du combat en zone urbaine.

Le projet OFFSET pour les essaims de drones

Lancé en 2017, le projet OFFensive Swarm-Enabled Tactics (OFFSET) vise à créer un essaim de plus de 250 drones (terrestres et aériens, de taille et de spécialisations différentes) afin de remplir diverses missions en zone urbaine. En dehors de l’essaim de drones, le programme se caractérise par :

  • une interface entre l’essaim et l’homme afin de permettre à ce dernier de diriger en temps réel les différents drones et de les diriger tous/une partie vers une zone indiquée,
  • l’utilisation de la réalité augmentée qui sera centrale (monde virtuel basé sur la voix, les gestes et le toucher de l’utilisateur) pour permettre de créer cette nouvelle capacité de connaissance et de présentation du terrain,
  • un environnement virtuel en réseau et en temps réel, permettant à l’utilisateur d’explorer et d’évaluer le positionnement des drones via l’interface.
  • un échange des tactiques de positionnement de drones en essaim entre toute la communauté., permettant même à chaque participant de concevoir la forme de son essaim (comportement collectif des drones, schémas pensés par des algorithmes…).

La DARPA vient ainsi de valider l'utilisation de plus de 100 drones par un seul utilisateur, ouvrant la porte à une extension du concept et atteindre rapidement l'objectif de 250 drones coordonnés dans une mission urbaine pour le projet.

offset-092719-619-316.jpg
Le concept fait appel à plusieurs types de véhicules autonomes spécialisés, à la fois en vol et au sol ©
offset-092719-619-316.jpg

Northrop et Raytheon à la manoeuvre

En octobre 2021, Northrop Grumman a réussi à contrôler un essaim de 174 drones. Pendant trois heures et demie, ils ont effectué diverses simulations de reconnaissance et de patrouille en se déployant en différentes formations. En moins de 20 minutes, l’essaim a réussi à détecter plus de 600 artefacts crées par la DARPA pour cet essai (renseignements, informations environnementales et scénarios de mission).

En novembre, c’était au tour de Raytheon de faire voler un essaim de 130 drones physiques et 30 drones virtuels. L’utilisateur possédait un set de réalité virtuelle. L’essaim était également autonome : si l’utilisateur souhaitait cartographier un immeuble, le système définissait automatiquement le nombre de drones appropriés, tout en sélectionnant les plus proches et les plus spécialisés pour ce type de mission.

Les deux systèmes seront présentés à Fort Benning (Géorgie, États-Unis) lors du « Army Expeditionary Warrior Experiment » de mars 2022.

2022-01-24 11_09_00-.png
Les quadcopters et petits véhicules à roue semblent très présents dans les expérimentations ©
2022-01-24 11_09_00-.png

essaim de drones essaims de drones Darpa


Répondre à () :

Petrau | 24/01/2022 18:03

Difficile de s'empêcher de penser à un jeu vidéo guerrier ! Mais c'est le rôle de la Darpa d'explorer des pistes... Et, encore une fois, l'hyper sophistication de l'armée US l'a conduit au désastre que l'on sait en Afghanistan devant des fantassins équipés de Kalachnikov et de lance roquettes.

C.Lefort | 07/04/2022 16:49

La saturation du champ de bataille par des CENTAINES, voire des MILLIERS de drones rend obsolète les interventions humaines.

Sa | 29/01/2022 19:46

Essaim de drones est une cible très facile à faire tomber, un avion très difficile à faire voler.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité