4
Défense
Dupuy-de-Lôme : une mission à haut risque (mise à jour le 11/09/2020 à 18h50)
Dupuy-de-Lôme : une mission à haut risque (mise à jour le 11/09/2020 à 18h50)

| La rédaction 625 mots

Dupuy-de-Lôme : une mission à haut risque (mise à jour le 11/09/2020 à 18h50)

Le bâtiment d’écoute de la Marine Nationale a quitté mercredi dernier la base navale de Toulon. Il a été photographié dimanche soir en train de franchir le détroit du Bosphore pour effectuer une mission de renseignement en Mer Noire qui pourrait durer plus d’un mois. Cette nouvelle opération du Dupuy-de-Lôme serait non seulement critique mais aussi particulièrement délicate en raison des démonstrations de forces qui se multiplient sur place depuis le début de l'année entre la flotte russe et celle de l'Otan.

Une mission à haut risque

 

A l’écoute de la Russie...

 

Depuis la dernière campagne sur ce théâtre en 2015, les dispositifs sol/air et de guerre électronique russes à la frontière ukrainienne se sont particulièrement renforcés, avec notamment le déploiement des brouilleurs à très longue portée Murmansk BN, des systèmes anti-ISR Krasukha, du

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Max | 14/09/2020 10:42

Bonne mission et bon vent !

rothlender | 14/09/2020 14:44

russes et français contre la dictature !! trés bien !!

Max | 17/09/2020 10:20

Lisez donc l'article !

Gege | 06/04/2021 08:29

Bravo

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité