0
Défense
Drones Terrestres: L'Allemand KMW entre à 25% dans le capital de Milrem Robotics
Drones Terrestres: L'Allemand KMW entre à 25% dans le capital de Milrem Robotics

| Marek Kaminsky 195 mots

Drones Terrestres: L'Allemand KMW entre à 25% dans le capital de Milrem Robotics

Avec sa prise de participation dans Milrem, l’allemand KMW renforce son implantation dans le projet iMUGS

25% de l'actionnariat

Dans le cadre de son accord de coopération stratégique avec la société estonienne Milrem Robotics, l’allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW) acquiert également 24,9 % des parts de Milrem. Les deux entreprises ont également annoncé qu’elles travaillent de concert au développement du Centre Européen d’Excellence pour la Robotique Militaire en Estonie.

Milrem

Fondée en 2013 et domiciliée à Tallinn, Milrem est spécialisée dans la robotique terrestre. Cette entreprise a créé le drone terrestre TheMIS, acquis par plusieurs pays-membres de l’OTAN ; le drone véhicule Multiscope et l'UGV Type-X. Elle travaille actuellement sur une dizaine de projets, dont le projet iMUGS (Integrated Modular Unmanned Ground System) en coopération avec 13 autres participants, dont Nexter, Safran… et KMW.

Encerclement allemand ?

En entrant au capital de Milrem, KMW paraît ainsi consolider son influence au sein du projet iMUGS, un robot terrestre autonome lancé en décembre dernier. Car c’est Milrem qui dirige le consortium pour le projet. En 2015, Nexter et KMW s’étaient regroupées, dans la holding KNDS (KMW+ Nexter Defense Systems). Nexter n'est pas en reste sur la robotique et présentera ses avancées le 10 juin prochain au camp de Satory avec le soutien du Ministère des Armées.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription