3
Défense
Drones : Parrot équipera les forces françaises
Drones : Parrot équipera les forces françaises
© Parrot

| BOQUET Justine

Drones : Parrot équipera les forces françaises

Le groupe français Parrot a remporté un appel d'offres émis par la DGA visant à équiper de micro-drones les trois armées. Une centaine de systèmes sont commandés, soit 300 drones.

Contre-cadre.

Parrot et la DGA ont annoncé ce jour, lundi 11 janvier, une commande de 150 de systèmes de drones ANAFI USA, soit 300 drones, devant venir équiper les forces armées françaises. Faisant suite à un appel d'offres émis par la Direction Générale de l'Armement en février dernier, ce contrat-cadre remporté par le groupe français permettra d'équiper les armées de micro-drones, pour la conduite de missions d'observation et de reconnaissance. Alors que la livraison des premiers systèmes est attendue pour juin 2021, la répartition des 150 systèmes a été précisée par la DGA. 60% iront à l'Armée de Terre, soit 90 systèmes, 12% à l'Armée de l'Air et de l'Espace, soit 18 systèmes et 28% à la Marine, soit 42.

Le contrat passé entre la DGA et Parrot correspond à un contrat-cadre d'une durée de 5 ans, qui couvrira dans un premier temps la livraison des systèmes de drones et la formation des pilotes référents et primo utilisateurs. Une option est également comprise pour des équipements complémentaires et le développement d'adaptations selon les besoins exprimés par les forces. « Parrot espère qu'en l'utilisant, l'Armée aura des demandes de plus en plus technologiques. A partir de RETEX (retours d'expériences) on pourrait faire évoluer les drones », nous confie ainsi Henri Seydoux, PDG et fondateur de Parrot, lors d'une interview accordée à Air&Cosmos.


Observation et reconnaissance.

Acquis afin de venir renforcer les moyens d'observation et de reconnaissance des troupes, l'ANAFI USA dispose d'un capteur optique très performant. Il s'articule ainsi autour de deux caméras 4K de 21 mégapixels et d'une caméra thermique FLIR Boson. Le capteur optique du drone permet la « détection de cibles de taille humaine […] jusqu'à 2 km de distance, avec une précision de 13 cm de détail », précise l'industriel. Le drone permet ainsi d'observer les détails d'une cible de petite taille, tout en restant à distance. 

Ce quadricoptère de 500 grammes dispose donc de capacités d'observation jour/nuit et d'une autonomie de vol de 32 minutes. Rapidement déployable (moins d'une minute), il se caractérise par ailleurs par sa discrétion acoustique, un point fort pour la conduite d'opérations militaires. Parrot précise que son drone dispose d'une « signature sonore de 79 dB à une distance d'un mètre, il est inaudible dès 130 mètres ». 


ANAFI USA. 

Le drone qui sera livré aux armées françaises correspond donc à l'ANAFI USA, développé dans le cadre du programme SSR, du Department of Defense américain. Il dispose d'ores et déjà de plusieurs utilisateurs à travers le monde et est notamment employé par des forces de police, des pompiers ou encore des garde-côtes. De par son emploi en environnement opérationnel, ANAFI USA a été pensé pour répondre aux exigences du terrain tout en garantissant la sécurité du système, une problématique de taille à l'heure où les drones du chinois DJI sont pointés du doigt. « Sécurisation de la liaison, sécurisation des données, sécurisation de firmware [NDLR : programme informatique ; logiciel intégré dans un système] : il répond aux normes cyber les plus exigeantes », souligne Parrot. Le logiciel du drone est également sécurisé afin d'empêcher les piratages et l'ensemble des données est stocké au sol, dans la station de pilotage, et non au sein du vecteur. 

Développé en France, ANAFI USA est produit aux Etats-Unis, au sein des usines du partenaire de Parrot, NEOTech, basé dans le Massachusetts. « En faisant le pari de développer la plateforme ANAFI, conçue pour le grand public, robustifiée pour les besoins des professionnels, et sécurisée pour les exigences des forces armées, nous avons franchi une étape importante pour le groupe », se félicite Henri Seydoux. De nombreuses applications sont possibles avec ANAFI USA et ce drone permet la réalisation de missions variées. « Le grand thème technique reste l'entière autonomie du drone. Nous sommes capables de faire des drones qui pourraient rentrer dans un bâtiment par une fenêtre, en explorer l'intérieur et en faire une représentation 3D. ANAFI USA est capable de faire un vol indoor sans GPS ou encore de décoller en indoor et de passer en outdoor », complète Henri Seydoux. 


 

Retrouvez un dossier complet, consacré au drone ANAFI USA et à ce contrat avec les armées françaises, en janvier, dans Air&Cosmos. 

Répondre à () :


Captcha
Candy Jean-François | 11/01/2021 23:49

Bravo Parrot bonne continuation à vous...

F Gourdon | 12/01/2021 09:28

Anafi, un drone au top ! Je le préfère et de loin au phantom 4, à savoir que les drones dji sont très bien. L'anafi est un drone qu'on peut amener partout car très léger, une stabilité et qualité d'image exceptionnelle.

Alain ROQUES ALRShootingDrone | 13/01/2021 05:48

Bravo pour cette entreprise Française qui s'est imposée. Bons vols

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription