1
Défense
Dissuasion : 500e patrouille d’un SNLE
Dissuasion : 500e patrouille d’un SNLE
© Emmanuel Huberdeau

| ehuberdeau 298 mots

Dissuasion : 500e patrouille d’un SNLE

Cet été un sous-marin nucléaire lanceur d’engin à réalisé la 500e patrouille de l’histoire de la composante océanique de la dissuasion française.

Depuis 1972, en permanence la France maintient au moins un SNLE (Sous-marin nucléaire lanceur d’engins) en mer. Ces bâtiments sont équipés de 16 missiles balistiques intercontinentaux pouvant emporter jusqu’à 6 têtes nucléaires chacun. Les patrouilles durent en général 65 jours. 

A partir de 2019, les quatre SNLE de la classe "Le

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Dissuasion M51 marine nationale

Répondre à () :

Lavault | 26/02/2021 16:47

Intéressant.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité