1
Défense
Défense : vers une patrouille maritime franco-allemande
Défense : vers une patrouille maritime franco-allemande
© Marine nationale

| Jean-Marc Tanguy

Défense : vers une patrouille maritime franco-allemande

Thales va recevoir d'ici la fin de l'année 2020 un contrat d'études pour développer le futur système de patrouille maritime franco-allemand, MAWS.

Dassault et Airbus ont leur idée

Les Français doivent remplacer leurs Dassault ATL2 à compter de 2032, et les Allemands, des Lockheed Martin P-3C d'occasion qui avaient remplacé leurs vieux ATL1. Afin de ménager les susceptibilités des maîtres d'oeuvre Dassault Aviation et Airbus, qui ont leur idée de base d'avions pour MAWS (un Falcon, ou un Airbus civil), les deux Etats ont choisi de faire appel à un pool d'électroniciens, Thales en France, ESG, Diehl et Hensoldt (ancienne activité capteurs d'Airbus) pour développer la base du projet. 

Vol d'un prototype avant 2029

Le financement public est paritaire de chaque côtés du Rhin, mais seul acteur Français, Thales se retrouve, de fait, en position de force. L'Espagne, qui dispose aussi de P-3 pas tout jeunes, pourrait bien rejoindre le programme par la suite. Le programme doit brancher le turbo, ce qu'on comprend par le rétroplanning. Car même pour une capacité initiale en 2032 et une capacité entière en 2035, un prototype devra voler avant 2029, or les Patmar sont des objets complexes, qui doivent à la fois être endurants sans ravitaillement en vol, tout en traitant une masse d'informations tactique importante, et en étant capable de délivrer des armements.
 

Intégration au SCAF

Les Etats n'ont pas encore livré le volume d'aéronefs qu'ils commanderont, pour la simple et bonne raison que des drones pourraient bien aussi, comme pour le SCAF, être intégrés au système. La même réflexion est d'ailleurs lancée pour le programme français AVSIMAR, pour la surveillance maritime : seulement sept des treize Falcon envisagés à l'origine seront commandés, à la fin de l'année, le temps de se faire une idée sur l'apport des drones endurants.

Répondre à () :


Captcha
Soiteur | 06/10/2020 19:11

Good

| | Connexion | Inscription