11
Défense
Défense : la réactivité des Forces Spéciales testée en Côte d'Ivoire
Défense : la réactivité des Forces Spéciales testée en Côte d'Ivoire
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy

Défense : la réactivité des Forces Spéciales testée en Côte d'Ivoire

Inédit, les Forces spéciales Terre ont projeté trois hélicoptères, un Tigre, un Cougar et une Gazelle M134D du 4e RHFS de Pau afin de s'entraîner à la projection dans un délai court.

Entraînements plus durs et réalistes

Cet entraînement s’inscrit aussi dans la haute intensité que le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre a détaillé dans sa vision stratégique, en 2020, et qui doit amener l’Armée de Terre à des combats plus durs, donc, des entraînements plus durs et réalistes. En parallèle, la compagnie de commandement et de transmissions des forces spéciales (CCT-FS) s’est aussi déployée avec des moyens complets, avec une patrouille SAS de la 3e compagnie du 1er RPIMa. Leurs véhicules étaient arrivés, eux, par voie maritime, mais auraient pu tout aussi bien, dans une opération réelle, arriver à bord de deux Airbus A400M Atlas. Le tout pour un coût complet à 60 opérateurs, maintenance des hélicoptères comprise.

Les trois hélicoptères ont pu réaliser des actions de feu

Les hélicoptères et leur lot technique ont été projetés depuis Pau, via un Antonov An-124. « Après 24h de remontage, ils étaient opérationnels à Abidjan », explique le commandant de de l’exercice Monfreid. Dans la foulée, les trois machines ont pu réaliser des actions de feu, en autonomie, et avec les équipes de la CCT-FS et du du 1er RPIMa, sur le champ de tir de Lomo Nord. Le Tigre a tiré au 30 mm, la Gazelle avec sa mitrailleuse Gatling M134D, et le Cougar avec sa MAG-58. Par un mode opératoire adapté, lié au module mixte, les hélicoptères peuvent faire pleuvoir un nuage de plomb destructeur. A l’origine, l’exercice Monfreid se tenait de façon irrégulière dans les années 2010, mais à Djibouti.

Travail en milieu équatorial

Le relocaliser en Côte d’Ivoire permet de travailler un autre milieu (forêt équatoriale) que l’environnement désertique que les Forces Spéciales Terre (FST) connaissent bien pour y être en opérations, au Sahel, depuis 2009. C’est surtout un milieu qu’une bonne partie des FST ne connaît pas forcément, car les opérations ont cessé en Côte d’Ivoire après les combats liés à un nouvel épisode de guerre civile, liée à l’élection présidentielle de 2011. Les FS Terre y avaient eu leur part, à l’époque, assurant, entre autres, des évacuations de personnalités étrangères et de ressortissants.

Répondre à () :


Captcha
Savadogo moumine | 08/04/2021 13:11

Salut je suis désolée mais tout ça n'est pas dans l'intérêt de la côte d'ivoire, cette force a été utilisé a Djibouti , on a vu le résultat, ce pays a été dévasté,le combat contre les présumé djihadistes, ne demande pas tous ça, eux utilisent peut de matériels, et jusqu'à présent les avions et hélicoptères drones non rien donné, tous ça c'est pour vendre vos appareils.⚔️😷

ANO | 08/04/2021 14:13

Le monde n'est pas celui des bisounours. Il faut profiter des uns et ça a toujours été comme ça. Au diable l'humanisme, le patriotisme vient avant toute morale.

Christophe | 08/04/2021 16:21

T'es un teubé. Ce sont justement les groupes commandos appuyés par de petites unités rapides et efficaces qui font du bilan. Ce types d'unité sont utilisées pour la recherche et destruction de groupes islamistes, ou l'évacuation de ressortissants européens

Savadogo moumine | 08/04/2021 13:11

Salut je suis désolée mais tout ça n'est pas dans l'intérêt de la côte d'ivoire, cette force a été utilisé a Djibouti , on a vu le résultat, ce pays a été dévasté,le combat contre les présumé djihadistes, ne demande pas tous ça, eux utilisent peut de matériels, et jusqu'à présent les avions et hélicoptères drones non rien donné, tous ça c'est pour vendre vos appareils.⚔️😷

Skander | 08/04/2021 15:37

Pouvez-vous développer sur Djibouti et le fait que ce pays ait été dévasté : dates, belligérants, implication de la France, etc. ? Ensuite, pour vendre nos matériels, il y a eu assez de conflits pour faire la démonstration de leurs capacités (Golfe, Afghanistan, etc.). Nul besoin de s'aligner sur les jihadistes dans les modes d'action : meurtres d'innocents, décapitations, viols. On va rester sur nos modes opératoires et laisser aux sauvages leurs méthodes de barbares. Sinon, vous en êtes où VOUS, dans la défense de votre pays et de ses valeurs ?

charles | 09/04/2021 11:44

Bonjour à tous . C est pas possible de lire des personnes qui ne savent rien et qui racontent des aneries . J étais à DJIBOUTI il y a 15 ans . J'ai passé beaucoup de temps ( miliaire dans les hélicoptéres de l'armée de terre ) à porter secours aux populations locales . Le manque récurent de moyens des pays font que la france donne ses matériels et personnels pour apporter son aide . Ainsi chaque année lors des inondations qui coupe DJIBOUTI , les évacuation sanitaires de blessés de jour comme de nuit .Décoller vers 14h00 , le thermométre ext de l'hélico donne 42 à 45 degrés !! .. Il n'y aurai que moi , je quitterai en courant ces pays , pour les laisser à leurs destins . je mets dedans MAYOTTE

Respo | 10/04/2021 03:35

Là, c'est la belle savane de mon village Lomo-nord. Ce que je ne comprends pas, et que nous (population villageoise) ne comprenons pas jusque-là, c'est ce dont bénéficie notre village pour avoir cedé ses terres à l'armée Française ! Ni elle, ni celle de la Côte d'Ivoire ne se penche sur ce volet, alors que la majorité des enfants sont déscolarisés par la présence de cette force dans notre village, pire, les villageois n'ont où cultiver !!!

Laurent GROGNARD | 10/04/2021 10:56

PAS DE QUOI APPLAUDIR S'IL FAUT FAIRE APPEL A UN ANTONOV AN124

Cernunos | 15/04/2021 00:58

Intox au profit des ennemis de la France et de l'Occident. Djibouti est un territoire bien plus serein et apaisé que ses voisins l'Erithrée ou la Somalie. Cela grâce à la puissance militaire française et depuis 1977.

Djibo drissa | 15/04/2021 09:50

Pour moi c'est bien tous ses exercices et autres mais ce qui m'importe que la France fait tout pour neutraliser ces djihadistes dans le sahel parce que la France est pour nous notre garantie en sécurité et si la France a failli à ça, ns serons obligé de se tourner vers une autre puissance pour garantir notre sécurité.parce que c'est la situation qui ns impose ça.

Max | 16/04/2021 19:06

Les Trolls qui crachent sur la France oublient vite le délabrement de leurs états rongés par la corruption... "Rira bien qui rira le dernier." quand ce sera la Turquie ou la Russie en soutien du gouvernement. Vous serez alors en deuil de toute idée d'un état de droit. Guerre civile et état totalitaire, massacre des populations, conflits confessionnels et ethno-clanique ! L'afrique, un corps prisonnier d'un pneu qui brûle et la foule qui exulte...

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription