2
Défense
Des F-15EX aux côtés des Rafale indonésiens
Des F-15EX aux côtés des Rafale indonésiens
© Boeing

| Gaétan Powis 459 mots

Des F-15EX aux côtés des Rafale indonésiens

L'agence américaine en charge des transferts d'armement vient de donner son autorisation pour que l'Indonésie puisse acheter des F-15EX. Ce qui permettrait pour le pays de construire un binôme Rafale / F-15EX.

Une compétition Dassault-Boeing

La semaine passée, la ministre des Armées annonçait l'achat par l'Indonésie de 42 Rafale (voir notre article détaillé ici). Cependant, Jakarta ne ferme pas la porte à l'autre appareil en lice, à savoir, le F-15EX. C'est dans cette optique que l'agence américaine responsable des exportations d'armes (Defense Security Cooperation Agency, DACA) a émis le 10 février une autorisation pour une future commande de F-15ID par l'Indonésie (dénomination du futur F-15EX indonésien).

Jakarta à l'habitude d'acheter son matériel militaire auprès de différents fournisseurs depuis qu'il a subi un embargo sur les armes américaines entre 1999 et 2005 suite à son implication au Timor oriental. Au début des années 2010, la question d'un renouveau de sa flotte d'avion de combat se pose : Washington propose des F-5 de seconde main mais leur durée de vie est limitée à 2020. Jakarta n'a donc pas le choix que d'acheter des appareils neufs et plus récents, comme le Su-35, le Rafale et le F-15EX. En 2016, la force aérienne indonésienne a du se séparer prématurément de ses 16 F-5 pour des raisons de sécurité, ceux-ci étant devenu trop compliqué à entretenir. Jakarta a donc, depuis 2016, un trou au sein de sa flotte d'avion de combat. C'est dans un premier temps l'acquisition de Soukhoï Su-35 qui est envisagé avant une annulation (voir notre article sur le sujet en suivant ce lien).

Vers un binôme complémentaire

Le Rafale est un avion de combat omnirôle, développé pour des attaques multiples (air-air, air-sol, air-mer) sans devoir avoir besoin d'atterrir pour changer de configuration. Le F-15EX est un avion de combat multirôle dont l'objectif est de disposer d'une capacité d'emport maximale. Le F-15EX est ainsi un véritable camion à armement (en configuration air-air, il peut par exemple transporter 24 missiles AIM-120 de moyenne portée). 

Le Rafale possède par contre plusieurs avantages sur le F-15EX, il est notamment bien plus furtif que ce dernier. En effet, le F-15EX détient une surface équivalente radar environ 100 fois supérieure à celle du Rafale, ce qui implique qu'un F-15EX est détectable à une distance quatre fois supérieure à celle du Rafale face à un radar ennemi. Le standard F4 devrait par ailleurs permettre d'améliorer encore la furtivité des Rafale, leur permettant de disposer d'une surface équivalent radar encore inférieure aux 0,1 m² jusqu'ici observée. Le Rafale possède également le missile air-air Meteo de MBDA disposant d'une plus longue portée que ses équivalents américains, et son coût d'exploitation est bien plus faible, autour de 15 000€ par heure de vol contre un objectif de 27 000 $/hdv pour le F-15 EX.

F-15EX en configuration chasseur-bombardier
F-15EX en configuration chasseur-bombardier © Boeing
F-15EX en configuration chasseur-bombardier

F-15 Indonésie Dassault Rafale


Répondre à () :

Petrau | 16/02/2022 14:42

Rien de bien nouveau en fait. L'Indonésie a toujours diversifié ses sources d'achat d'avions de combats. Ce qui était réellement nouveau, c'est la commande de Rafale par ce pays. L'Indonésie n'ayant jamais acheté d'avions de combat à la France et donc à Dassault.

Petrau | 16/02/2022 15:20

Je conseille à tous les passionnés du couple Rafale / F35 de regarder la revue de presse vidéo d'aujourd'hui de Xavier Tytelman.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité