0
Défense
Coronavirus : vers une mobilisation de l'armée française
Coronavirus : vers une mobilisation de l'armée française
© Elysée

| BOQUET Justine

Coronavirus : vers une mobilisation de l'armée française

Lors de son discours, le Président Emmanuel Macron est venu spécifier la façon dont la période de confinement qui attend la France sera conduite et les aides qui seront allouées aux entreprises les plus fragiles afin de faire face à cette crise sanitaire, aux conséquences économiques importantes.

Nous sommes en guerre.

Après un premier discours prononcé le jeudi 12 mars afin de demander aux citoyens français de prendre leurs précautions face à l'épidémie de covid-19 qui touche désormais l'ensemble de l'Europe, le président Emmanuel Macron s'est à nouveau exprimé le 16 mars au soir devant les citoyens français. « Nous sommes en guerre. En guerre sanitaire. […] Et l'ennemi progresse », a-t-il notamment déclaré, filant la métaphore de la guerre tout au long de son discours. Une guerre qui pour la première fois se passe en temps de paix et contre un ennemi bien nouveau, représenté ici par le Coronavirus. 

 

Implication pour les armées. 

Après avoir énoncé les principales mesures liées notamment au confinement de la population pour les 15 prochains jours, le président Macron est venu détailler l'impact de cette crise pour les ressources des Armées. Afin de faire face au défi sanitaire qui attend les hôpitaux et d'aider les zones les moins bien équipées par ailleurs, Emmanuel Macron a annoncé le déploiement d'un hôpital du service de santé des armées (SSA) en Alsace, permettant de soutenir le personnel médical de la région. Par ailleurs, le président français a annoncé que l'armée pourra être mise à contribution afin de déplacer des malades depuis les régions les plus saturées vers des infrastructures disposant encore de capacités d'accueil. 

 

Soutenir le tissu industriel. 

Une crise qui touche donc l'ensemble de l'Europe, qui se referme progressivement sur elle-même, comme l'a démontré la fermeture des frontières entre la France et l'Allemagne. Il a par ailleurs été décidé au niveau européen que les frontières extérieures de l'UE et de l'espace Schengen seraient désormais fermées pendant 30 jours. Les institutions européennes par ailleurs se mobilisent afin de débloquer des fonds de crise pour soutenir les entreprises et plus largement l'économie européenne, des mesures qui sont également prises au niveau national afin d'amoindrir les impacts de la crise. « Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite » a déclaré Emmanuel Macron lors de son discours, annonçant par la même un report de charges fiscales et sociales ainsi qu'une enveloppe de 300 Md€ de garantie de l'Etat auprès des banques. Enfin, afin d'accompagner les salariés et entreprises qui ne peuvent pas installer le teletravail de par la nature de leurs activités, le président a annoncé que les critères permettant de bénéficier du chômage partiel seraient « massivement élargis ». Partout en France et en région, des initiatives émergent afin de soutenir le tissu industriel français et les petites entreprises les plus fragiles. 

revoir-lintegralite-de-lallocution-aux-francais-demmanuel-macron.mp4 ©

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription