0
Drones
Coronavirus : une source d'inspiration pour l'industrie des drones ?
Coronavirus : une source d'inspiration pour l'industrie des drones ?
© UNISA

| BOQUET Justine

Coronavirus : une source d'inspiration pour l'industrie des drones ?

Dans de nombreux pays à travers le monde, les drones sont employés afin de faire face à la pandémie de covid-19.

Recherche et développement.

Que cela soit pour la conduite de missions de surveillance, pour faire parvenir des messages à la population, pour désinfecter des espaces publics, les drones ont été largement employés par les autorités afin de répondre aux enjeux sanitaires liés au coronavirus. Alors que, face à de telles situations, le drone apparaît comme un outil finalement assez pertinent, des chercheurs se sont penchés sur ce type d'aéronef et ont décidé de développer un drone capable de surveiller et détecter les malades. L'université d'Australie du Sud, à l'origine de ces travaux, s'est associée à Draganfly, une entreprise américaine, afin de poursuivre les développements et permettre une industrialisation rapide du produit.

 

Capteurs.

« Le drone sera équipé d'un capteur spécialisé et d'un système de vision par ordinateur pouvant surveiller la température, les fréquences cardiaques et respiratoires et détecter des personnes en train d'éternuer ou de tousser au milieu de la foule, mais également dans les bureaux, les aéroports, les bateaux de croisière, les maisons de retraite et autres lieux où des groupes de personnes peuvent se rassembler », explique ainsi l'université australienne. Une grande partie de la technologie qui sera intégrée dans le drone est le fruit de travaux de recherche antérieurs. Ainsi le professeur Chahl est à l'origine de l'algorithme qui sera employé pour mesurer les fréquences cardiaques, et ce à partir des données collectées par le drone. Un algorithme complémentaire permet d'identifier les comportements à risque dans le cas d'une pandémie telle que celle du Coronavirus et ainsi de détecter les éternuements ou la toux.

 

Soutenir les soignants.

Si les chercheurs à l'origine de ce projet sont bien conscients que la mise en œuvre du drone ne permettra pas de détecter 100% de gens contaminés, ils restent persuadés qu'il pourrait représenter une aide précieuse pour le personnel soignant, permettant ainsi d'éviter l'exposition des médecins et de repérer rapidement les personnes à risques.

 

 

Retrouvez dans le numéro 2682 d'Air&Cosmos un sujet consacré à l'emploi des drones à travers le monde dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, disponible dès le vendredi 3 avril. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription