0
Industrie
Composites aéro : le Royaume-Uni structure sa filière
Composites aéro : le Royaume-Uni structure sa filière
© Ascend

| La rédaction

Composites aéro : le Royaume-Uni structure sa filière

Sous l'impulsion de GKN Aerospace, le Royaume-Uni a décidé de se doter d'une filière dédiée aux matériaux composites pour préparer les avions de prochaine génération.

40 M£ pour le consortium ASCEND

L'industrie aéronautique britannique n'a clairement pas envie de se laisser distancer sur les futurs programmes d'avions de ligne. Déjà largement impliqué dans le programme d'Airbus "Wings of Tomorrow", GKN Aerospace vient de prendre la tête d'un "consortium" ou d'une filière dédiée aux matériaux composites pour l'aéronautique, mais pas seulement. Nom de baptême de ce regroupement industriel : ASCEND pour "Aerospace and Automotive Supply Chain Enabled Development". Le fonds de départ est de près de 40 M£ dont la moitié apportée par les différents industriels impliqués. L'autre moitié est apportée par le gouvernement britannique via l'ATI (Aerospace Technology Institute), l'équivalent du Corac en Grande-Bretagne.  

Bristol : le coeur de la filière composites aéro

Les travaux du consortium s'organiseront autour du "Global Technology Centre" de GKN Aerospace à Bristol. A une encablure du site d'Airbus dédié au programme "Wings of Tomorrow" ou "Wing of the Future". Un investissement de 45 M£ co-financé par, là encore par le gouvernement britannique, via l'ATI et dans lequel on retrouve également le NCC pour "National Composites Centre". Le nouveau consortium regroupe aussi Assyst Bullmer, Airborne, Cobham Mission Systems Wimborne, Cygnet Texkimp, Des Composites, FAR-UK Ltd, Hexcel Composites, Hive Composites, LMAT, Loop Technology, McLaren Automotive, Rafinex, Sigmatex (UK) et Solvay Composite Materials, avec la collaboration et le soutien à l’investissement d’Axillium Research.

Hexcel et Solvay à la manoeuvre

Ce n'est pas un hasard si l'on retrouve dans le consortium ASCEND, ces acteurs majeurs des matériaux composites que sont Hexcel et Solvay qui s'activent aussi en France pour pousser à la création en France d'une filière aéronautique dédiée aux composites thermoplastiques et sur lesquels GKN Aerospace travaille aussi très activement aux côtés Spirit Aerosystems qui n'est pas, néanmoins, partie prenante du nouveau consortium qui vise "à rassembler l'expertise, les capacités et les ressources de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement" pour l'aéronautique mais aussi pour l'automobile en matière de technologies composites et d'industrialisation de ces nouvelles technologies. 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription