0
Défense
Comment l'Armée de l'Air va plus loin avec la simulation civile
Comment l'Armée de l'Air va plus loin avec la simulation civile
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy 338 mots

Comment l'Armée de l'Air va plus loin avec la simulation civile

Simuler n'est pas jouer, comme l'a bien illustré une des perles montrées à la ministre des Armées, Florence Parly, lors de sa venue à Salon-de-Provence fin juillet.

Cabine de pilotage low cost

Les centres d’instruction, notamment le CIEH (centre d’instruction des équipages d’hélicoptères, à Orange) et le CIET (centre d’instruction des équipages de transport à Orléans) et les unités élémentaires se jettent dans le grand bain de la simulation distribuée et connectée issue des techniques civiles. Peut-être de

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité