0
Actu RH
Comment devenir instructeur au sol personnel navigant ? (ISPN)
Comment devenir instructeur au sol personnel navigant ? (ISPN)

| Antoine Gardelle (avec Lucas Charoff) 481 mots

Comment devenir instructeur au sol personnel navigant ? (ISPN)

Au sol, leur entrainement en simulateur leur permet d’acquérir des automatismes techniques pour faire face à toutes sortes de situations critiques. Assis dans ce cockpit virtuel, ils ne sont plus les seuls maîtres à bord : ce sont en effet les instructeurs au sol de personnel navigant ou ISPN qui configurent les scénarios des simulateurs et accompagnent les pilotes. Nous verrons ci-dessous quelles sont les missions confiées à ces instructeurs qui suivent un parcours militaire au sein de l’Armée de Terre et les formations nécessaires pour exercer ce métier.

Description 

L’instructeur sol du personnel navigant est chargé de la mise en œuvre des simulateurs de vols et des outils d’enseignement assisté par ordinateur associés. Il assure la formation initiale et la formation continue des pilotes en vol simulé ou en salle d’instruction informatisée. Il instruit et entraîne au combat des élèves pilotes ou des pilotes confirmés sur simulateur ou au sol. Au sein d’une brigade ou d’un groupe, il est en relation étroite avec les moniteurs de vol.

Les Missions 

Les ISPN se chargent d’accompagner et de former les pilotes dans des conditions fictives dans un simulateur de vol. Très proche du métier de moniteur simulateur de vol exercé au sein de l’Armée de l’Air, les instructeurs au sol de personnel navigant évoluent eux exclusivement au sein de l’Armée de Terre et plus spécifiquement au sein de l’ALAT (Aviation Légère de l’Armée de Terre).Concrètement, ce sont eux qui configurent les conditions météo, les éventuelles pannes que peut subir l’appareil ou les conditions de combat qui se présentent au pilote.  

Ils accompagnent les élèves-pilotes dans la réalisation de missions plus ou moins complexes en fonction de l’avancée de leurs formations. Ils se chargent également d’évaluer leurs compétences afin de transmettre les résultats au commandement.

Ils travaillent également avec des équipages opérationnels qui doivent suivre des programmes de mises à niveau de leurs compétences et peuvent donc être directement envoyé au sein d’un régiment déployé en opération extérieure (OPEX).

Ce métier s’adresse exclusivement à celles et ceux capables de faire preuve de pédagogie, de coordination et de discipline. En plus d’être passionné par l’aviation, les instructeurs sont généralement intéressés par les aspects technologiques de leur métier.

Études/ Formation pour devenir pilote d’essai 

Pour devenir ISPN, vous devrez obligatoirement avoir entre 18 et 29 ans, disposer de la nationalité française, avoir le baccalauréat et être en règle vis-à-vis de ses devoirs civiques et de sa JDC (Journée Défense et Citoyenneté). En plus de ces exigences d’entrée, vous devrez passer les tests sportifs, psychologiques et médicaux pour devenir soldat et suivre la formation prodiguée pendant 8 mois à l’école des sous-officiers de Saint-Maixent. L’inscription à ce programme peut se faire par n’importe quel CIRFA du territoire français. Par la suite, vous devrez suivre la formation spécialisée de 6 mois et demi à l’école de l’aviation légère de l’armée de Terre à Dax.

Salaires

En tant que sous-officier, vous disposerez d’un salaire de 1 500€ brut/mois en début de carrière, en plus d’être logé, nourri et blanchi.

Évolutions de carrière

A la fin de sa formation, l’ISPN a le grade de sous-officier. Il peut par la suite monter en grade au sein de l’Armée, se spécialiser et acquérir de nouvelles responsabilités. Les possibilités d’évolutions et de reconversion dans le civil sont nombreuses et vous pourrez bénéficier d’un accompagnement par l’Armée de l’Air après 4 ans d’engagement pour exploiter vos compétences dans une entreprise privé


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité