0
Défense
Canada : Airbus renonce à l'appel d'offres © RCAF

| BOQUET Justine

Canada : Airbus renonce à l'appel d'offres

Airbus a annoncé son retrait de l'appel d'offres canadien, visant à remplacer la flotte de chasseurs de la RCAF (Royal Canadian Air Force).

Alors que l'appel d'offres canadien en vue de l'acquisition d'une nouvelle flotte de 88 chasseurs se poursuit, Airbus a annoncé le 30 août son retrait de la compétition. Dassault Aviation ayant également renoncé à ce marché, il ne reste plus que trois industriels dans la course, à savoir Boeing, Lockheed Martin et Saab.

Le Ministère de la Défense britannique et Airbus Defense and Space ont souhaité se retirer après avoir examiné en détail l'appel d'offres définitif. Tout d'abord « les exigences de sécurité du NORAD continuaient d'imposer un coût trop important aux plateformes dont les chaînes de production et d'entretien sont situées à l'extérieur de la communauté ''2-EYES'' Etats-Unis – Canada », rapporte ainsi Airbus. Et ce avant d'ajouter : « les deux parties ont conclu que les importantes révisions récemment apportées aux exigences de retombées industrielles et technologiques (RIT) ne valorisaient pas suffisamment les engagements fermes compris dans l'offre de Typhoon Canada, alors qu'il s'agissait d'un point majeur ».

L'appel d'offres se poursuit donc avec les trois industriels restants et devrait aboutir en 2022, avec une première livraison souhaitée pour 2025 par le gouvernement canadien. D'ici là, afin de préserver sa capacité aérienne et pour pouvoir faire face au vieillissement de sa flotte de CF-18, Ottawa s'est tourné vers Canberra qui fournit des F-18 de seconde main.

Airbus Airbus Defence and Space Typhoon Canada CF-18

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription