advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Industrie
Boeing: Quand les problèmes volent en escadrille
Boeing: Quand les problèmes volent en escadrille

| Yannick Genty-Boudry

Boeing: Quand les problèmes volent en escadrille

Alors qu'Airbus se redresse, Boeing boucle son premier trimestre 2021 avec une perte de 537 millions de dollars pour les actionnaires. Les multiples problèmes techniques de la firme n’aident pas à redresser la situation, d'autant que le tropisme républicain du Pdg pourrait rouvrir certains dossiers gênants avec l'arrivée de Joe Biden.

Situation financière dégradée

Les pertes nettes de Boeing se montent pour le 1er trimestre 2021 à 572 millions de dollars avant impôts, et 561 millions de dollars en perte nette. Pour les actionnaires de la compagnie de Chicago, la perte se monte au total à 537 millions de dollars. En comparaison, au 31 décembre 2020, les pertes de Boeing avaient été respectivement de 1,5 milliards de dollars, 641 millions de dollars et 628 millions de dollars. Si ses pertes sont inférieures à 2020, sa situation financière reste néanmoins encore dégradée.

Problèmes en série

Plus inquiétant pour l'avenir, Boeing doit faire face à plusieurs problèmes sur ses appareils. Si les commandes du 737 MAX sont reparties, la FAA a récemment demandé à Boeing de corriger les problèmes d’alimentation électrique du 737 MAX, sur pas moins de 109 appareils déjà livrés, et 300 appareils non encore livrés. Le 737 MAX n’est pas le seul appareil touché, puisqu'en février dernier la FAA a également exigé de Boeing de contrôler 222 787 Dreamliner, suite à plusieurs incidents sur les panneaux de décompression. En septembre déjà, Boeing déclarait avoir détecté des anomalies sur le fuselage et sur le stabilisateur horizontal du Dreamliner. Même les appareils destinés à la Présidence des Etats-Unis (Air Force One) rencontrent des problèmes de délai ! Dernière pelletée pour Boeing, l’avion-ravitailleur KC-46, qui ne pourra être pleinement opérationnel… que fin 2023, au grand mécontentement de l’armée américaine.

Lobbying

Malgré cette longue liste de déconvenues, le conseil d’administration de Boeing a décidé de relever l’âge de départ à la retraite du PDG de l’entreprise de 65 à 70 ans. Ce qui implique que David Calhoun, qui devait théoriquement partir à la retraite au 18 avril prochain, verra son mandat prolongé. Mais l'arrivée des démocrates au pouvoir devrait compliquer la tâche de D. Calhoun, républicain pur sucre, qui avait défrayé la chronique après les révélations du New York Times et de Politico pour ses dons personnels au sénateur Mitch Mc Connell dont l'épouse Elaine Chao dirigeait le département au transport qui chapeaute précisément la FAA. Le parti démocrate avait à l'époque pointé du doigt l'indépendance de la FAA pour avoir validé le logiciel MCAS responsable des deux crash du 737 Max en 2018 et 2019. Cette nuit, le nouveau secrétaire aux transports Pete Buttigieg a ordonné à la FAA de mener un audit sur cet appareil.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription