1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Avions commerciaux

0
Couverture
© Boeing
31/05/2019 10:11 | Par yann cochennec

Boeing 737 MAX : un impact modeste pour General Electric

L'américain General Electric, qui réalise avec le français Safran Aircraft Engines le moteur CFM Leap propulsant les Boeing 737 MAX, évalue l'impact de l'immobilisation et du gel des livraisons à 200/300 M$ sur sa trésorerie sur deux mois.

L'immobilisation et le gel des livraisons du Boeing 737 MAX "met une certaine pression sur la trésorerie disponible à court terme, de l'ordre de 200 à 300 M$ sur le deuxième trimestre", a indiqué Larry Culp, président de General Electric. General Electric Aviation, associé au Français Safran Aircraft Engines, réalise les moteurs CFM Leap qui propulsent les Boeing 737 MAX. Le retour en service commercial de ces derniers semble s'acheminer vers l'automne, voire la fin de l'année 2019. Dans son scénario le plus pessimiste, la banque JP Morgan tablait sur un retour en vol du Boeing 737 MAX pour le mois de novembre 2019, évaluant les coûts pour Boeing à 1 Md$ par mois passé.

737 MAX Boeing CFM LEAP General Electric Safran Safran Aircraft Engines

Répondre à () :

| Connexion | Inscription