1
Aviation Civile
Biocarburant : Total bouge enfin
Biocarburant : Total bouge enfin
© Total

| La rédaction

Biocarburant : Total bouge enfin

Menacée de fermeture, la raffinerie de pétrole brut de Grandpuits de Total va être transformée pour produire notamment des biocarburants majoritairement destinés au secteur aérien.

Biocarburants durables : la bonne solution à court terme

On avance enfin sur la production de biocarburants en France. Plutôt que de fermer sa raffinerie de pétrole brut de Grandpuits en Seine-et-Marne, Total a décidé de la reconvertir dans quatre nouvelles activités industrielles dont celle de biocarburants "majoritairement destinés au transport aérien". Face au long chemin que représentent la filière hydrogène et ses enjeux technologiques pour la construction aéronautique civile, les biocarburants durables sont la meilleure solution sur le court et le moyen-terme avec une réduction de 50 % des émissions de CO2 à la clef.

Il fallait que Total accélère

Face à l'avance prise par Air BP associé à Neste en matière de biocarburants durables destinés au transport aérien, il était grand temps que Total accélère. Le site de Grandpuits accueillera donc une unité dédiée d'une capacité de traitement de 400 000 tonnes/an. Programmée pour une mise en service en 2024, la nouvelle usine pourra produire : 170 000 tonnes/an de biocarburants aérien durable aux côtés de 120 000 tonnes/an de biocarburants routiers et de 50 000 tonnes/an de bionaphta utilisé pour produire des bioplastiques.

Huiles de cuisson usagées
 

L'usine sera alimentée majoritairement par des graisses animales en provenance d’Europe et des huiles de cuisson usagées qui seront complétées par des huiles végétales de type colza, à l’exception de l’huile de palme. Total privilégiera l’approvisionnement local, indique le pétrolier. Le site de Grandpuits accueillera également une unité de bioplastiques et une unité de recyclage des plastiques.
 

Répondre à () :


Captcha
Claude ROLLET | 02/10/2020 13:50

Je tente de mettre en place une activité de fabrication de biocarburant au Maroc et au Sénégal, j'ai beaucoup de mal de trouver des financements. Mais il est vrai que c'est la solution car l'électrique c'est une catastrophe

| | Connexion | Inscription