40
Défense
Avions de combat : pénurie et incertitudes pour le moteur du F-35
Avions de combat : pénurie et incertitudes pour le moteur du F-35
© USAF

| Xavier Tytelman 563 mots

Avions de combat : pénurie et incertitudes pour le moteur du F-35

Le F-35, plus connu pour ses difficultés que pour son excellence opérationnelle, rencontre un nouveau problème de taille avec l'aggravation à venir de la pénurie de moteurs F135.

Fissures sur le revêtement des aubes réacteur

Les problèmes ont été officialisés en février dernier : les moteurs de l'avion de combat Lockheed Martin F-35 nécessitent une maintenance plus fréquente qu'attendue, le centre de maintenance lourde de la base aérienne de Tinker est dans l'incapacité de déposer les 60 moteurs prévus chaque année, et les fissures sur le revêtement des aubes du réacteur sont liées à son utilisation en environnement chaud ou sableux. Alors qu'un nombre croissant d'appareils atteint les 2000 heures de vol nécessitant la grande visite moteur, 42 appareils n'ont pas pu reprendre les airs et le chiffre devrait s'accroître jusqu'à atteindre 20% de la flotte clouée au sol en 2025. L'équipe de démonstration aérienne a d'ailleurs été priée d'annuler de nombreuses participations à des événements en 2021 afin de ne pas accroître les heures de vol du parc américain et les visites associées.

Des coûts de possession qui n'ont pas fini de grimper

Alors que le motoriste Pratt & Whitney avait promis des améliorations dans tous les domaines, le constat publié au début de ce mois d'octobre est amer et la situation va bel et bien continuer à se dégrader : la modification du revêtement de toutes les aubes n'est attendue que pour la fin de la décennie, aucune amélioration ne sera possible à moyen terme quant au temps nécessaire à la maintenance d'un moteur ou l'espacement de ses visites. Les coûts de possession du F-35 vont donc encore s'accroître alors qu'ils devaient commencer à se résorber pour descendre à "seulement" 25 000$ / heure en 2025. La tendance à la hausse des coûts est même jugée inévitable pour Amanda Glode, directrice du MCO pour le F135 chez Pratt & Whitney.

Mauvais rapport poids/poussée

La situation est tellement dégradée que des membres du Congrès des Etats-Unis et le Secrétaire à l'Air Force Frank Kendall plaident désormais ouvertement pour le lancement du programme de développement d'un remplaçant au très décrié F135. Outre ses problèmes de disponibilités et de coûts, il faut dire que l'avion est considéré comme sous-motorisé : il a besoin de 40 secondes de plus qu'un F-16 pour passer de Mach 0.8 à Mach 1.2 et son mauvais rapport poids / poussée provoque des atterrissages violents lorsqu'il fait chaud et que l'air est moins porteur...  Pratt & Whitney et General Electric Aviation sont en compétition depuis 2016 pour développer l'Adaptive Engine Transition Program, un moteur dont la technologie devra permettre d'équiper à la fois le futur bombardier furtif B-21 Raider et la version modernisée du F-35, auquel il offrira une poussée accrue de 10% et une consommation réduite de 25%. 

Vers une accélération du programme NGAD ?

Le lancement rapide du programme permettrait la livraison du nouveau moteur en 2027, mais les finances américaines risquent de ne pas être capables de supporter à la fois les surcoûts de maintenance du F135 et le développement de son successeur. Quoiqu'il en soit, les ingénieurs sont déjà formels : la taille réduite des entrées d'air du F-35 -taillées pour la furtivité- resteront un facteur limitant pour l'avion et sa poussée ne sera jamais aussi bonne que celle des avions qu'il doit remplacer... A moins que tout cela ne conduise à réduire le nombre de F-35 commandés, en faveur d'une accélération du programme NGAD d'appareil de 6ème génération, celui-ci ayant reçu des retours favorables suite à son premier vol réalisé en 2020 ?

Répondre à () :


Captcha
Coléo91 | 12/10/2021 09:54

En résumé un avion...raté ! Et dire que certains pays européens se sont fourvoyés dans ce programme !!!

Hannosset Étienne | 12/10/2021 12:34

En tout cas, les entreprises aéronautiques GB, IT, NL et B ne se sont pas fourvoyées. Elles fonctionnent à plein régime pour les F35 des armées US...

Petrau | 12/10/2021 11:48

Le F35 a, malgré tout, atteint l'un de ses objectifs essentiels qui est d'anéantir l'industrie européenne des avions de combat. Cet objectif étant atteint, nos "amis" américains semblent s'en détourner en réduisant leur commande au bénéfice probable d'achat de nouvelles versions des F15 et/ou F16. L'histoire se répète. En son temps, les américains à avaient inondé l'Europe de F104 sans pratiquement en commander eux-mêmes (l'US Air Force était équipée essentiellement de de Phantom). La naïveté des européens est confondante.... Ceux qui critiquent Dassault feraient mieux de réfléchir.

Maxime | 12/10/2021 12:03

Vous pensez vraiment que les européens sont naïfs, ils achètent le F-35 en parfaite connaissance de cause. Ils préfèrent juste parier sur la protection US que sur la protection par l'Europe elle même. C'est dommage pour les quelques pays européens qui ont encore une industrie aéronautique digne de ce nom (dont la France).

Hannosset Étienne | 12/10/2021 12:40

Dassault devrait surtout prendre exemple sur Airbus et offrir des contrats aux entreprises aéronautiques européennes et pas uniquement aux entreprises franco françaises.

Loufi | 13/10/2021 03:20

@Etienne c'est déjà le cas. RUAG de votre cher pays y participe (enfin j'espère y participait). Des entreprises belges aussi (dans ce cas, y participaient, bien fait pour elles). De nombreux composants sont approvisionnés ailleurs qu'en France. Après la stratégie est plutôt de donner du travail en échange sur les Falcon et sur la maintenance que la fabrication neuve. Dans tous les cas, Dassault respecte les demande de compensation demandés dans tous les contrats, souvent bien mieux que certains concurrents pourtant sélectionnés

marc | 13/10/2021 08:51

Petrau a entièrement raison, nous cultivons la naïveté vis a vis de nos ''amis'' américain d'une manière navrante !!! Bon tant pis j'espère que nos voisins suisses et les autres vont y laisser quelques sous supplémentaire sous la table..........

Hannosset Étienne | 13/10/2021 13:17

@Loufi. RUAG travaille toujours pour Dassault. Quand à la SABCA, maintenant elle travaille principalement pour Airbus, Boeing et LM.

Petrau | 12/10/2021 12:40

@Maxime. Je crois effectivement que les européens sont naïfs. Les américains ne viendront au secours des européens que si leurs propres intérêts sont menacés. Et leur déroute au Vietnam, en Iraq, en Afghanistan, ... ne contribuera certainement pas à les encourager à intervenir en Europe. Ils se tournent maintenant vers l'Asie, ce que l'on peut comprendre. L'histoire montre abondamment que les peuples ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour se défendre. L'ignorer est un dangereux contre sens. Bien cordialement.

Chris83 | 14/10/2021 07:54

Ce que vous appelez naïveté est tout simplement de la soumission pure et simple à la main mise américaine sur la souveraineté militaire et économique de l Europe depuis 1945. Il y a belle lurette que les britanniques belges italiens danois néerlandais et allemands ont abdiqué route volonté de souveraineté. Même les suisses viennent de se coucher devant led USA vec le choix du f35. Sur ce sujet je fais confiance au peuple suisse qui cassera cet achat par référendum.

Gohin | 12/10/2021 14:36

Pauvre suisses entouré cas il roule que demande le peuple 5 emme génération les avions ne voterons plus mais ils restes les vélos il pourrons en prenans de la vitesse en montagnes il s le budgets des petits americains sera difficiles pour eux acheter des rafales avions européens l Europe sera plus riche surtout au niveau de l emploi merci

Ader et clement | 12/10/2021 17:03

Ardu le message

Chris R | 12/10/2021 15:01

Moi pas tout comprendu... Traduction et relecture s'il vous plait, merci...

forêt10 | 12/10/2021 17:18

@Hannosset Etienne Je vois que non content de déverser vos contre-vérités anti françaises sur le site site Avia-News, vous venez maintenant polluer ce site, qui en effet hélas pour vous, est français. Pour votre gouverne: - Airbus, n'est pas une entreprise française, mais Européenne, la partie Airbus DS entièrement tripartites, hors France - Dassault est jusqu'à preuve du contraire (bien qu'une partie des actions soit détenue par Airbus), encore une société à majorité française, donc il est normal qu'elle fasse travailler des entreprises françaises Citez-moi une entreprise dont le pays n'est pas client de LM qui reçoive du travail de celle-ci?

JK | 12/10/2021 20:00

bonjour, c'est quoi LM ?

Nlm | 12/10/2021 23:04

Vous avez bien raison mais nous avons à faire à un con! C'est comme ça !

Hannosset Étienne | 13/10/2021 13:07

Rheinmetall par exemple.

FredericA | 13/10/2021 17:56

@JK : LM = Lockheed Martin, le fabricant du F-35 (entre autre)

Cris | 12/10/2021 18:50

Moa non plu....

Le Gall | 12/10/2021 18:52

Curiosité. 9A5432

Loufi | 13/10/2021 03:16

"et les fissures sur le revêtement des aubes du réacteur sont liées à son utilisation en environnement chaud ou sableux" et après on dit que les EAU veulent des f35 ?? Quand aux visionnaires qui disent "les européens préfèrent miser sur la protection US", quelle protection quand l'armée US n'aura aucun avion en état de vol ??

Hannosset Étienne | 13/10/2021 21:54

Je m’interroge à propos de vos commentaires. D’où tirez vous vos informations ? J’imagine de "sites" francophones... Bon sang, on connaît la désinformation des "franco français " ! UNE information francophone est publiée et vous gobez ! C’est fou !!!

André Steiner | 13/10/2021 09:05

J'ose espérer que la Suisse va annuler sa commande pour ce vilain canard boîteux. Depuis le temps que TOUS les spécialistes aéronautiques disent que cet appareil est un fiasco ! 40 secondes de plus qu'un vieux F16 pour passer de Mach 0,8 à Mach 1.2,sans parler du dog fight ou le F35 ne vaut rien.

Petrau | 13/10/2021 13:04

Le choix suisse n'est pas un choix technique mais une décision politique. Mais qui sait ? Une "votation" helvétique peut tout remettre en cause.....

forêt10 | 13/10/2021 11:11

@JK: LM est l'abréviation de Lockheed Martin l'avionneur du F-35

forêt10 | 13/10/2021 16:03

@ Hannosset Etienne J'avais publié récemment sur Avia News justement, que "lorsqu'on ne sait pas, on se tait". En réponse à ma question, vous répondez : Rheinmetall! Sachez, cher Monsieur que l'Allemagne est cliente chez LM, ne serait-ce que par l'achat de C-130...

Hannosset Étienne | 13/10/2021 21:37

EXACT ! Aussi client pour avoir acheté des CH53 il y a bien longtemps. Et même pour d’autres projets actuels. Il est difficile aujourd'hui quand on est au top de l’innovation technologique de ne pas travailler pour les industries qui sont également au top de l’innovation. Quand Dassault vendra 20 fois plus d’avions, le top des industries aéronautiques se battront pour être client de Dassault... Une bête question : le chiffre d’affaire de la PME Dassault c’est 2, 5, 10, 50 fois ou plus que LM ?

Hannosset Étienne | 13/10/2021 21:42

Sincèrement, tu m’as bien fait rire, le p’tit français. Relis la fable de La Fontaine sur le crapaud qui se croyait...

Hannosset Étienne | 13/10/2021 22:20

Cher petit franco français, veux tu d’autres exemples ? Finlandais ? Luxembourgeois ? Ça me ferait plaisir. Demande le moi, svp.

Navy | 13/10/2021 22:26

Comment des pays ont-ils pû acheter cette maquette de collection pour le modeste prix à laquelle ce machin leur a été vendu... Les Suisses s'étaient déjà faits avoir avec les F18, mensonge sur leurs dimensions réelles (...) ; pour en redemander !!! Bref, moi je vois une chose : " Si demain ces Pays étaient attaqués, on fait quoi ???! ". Perso, quand un(e) mec(nation) te crache au visage, c'est pas forcément un défaut d'être rancunier, chacun sa merde, non ?!!!

Hannosset Étienne | 13/10/2021 22:34

Quelle tristesse, quelle désolation. Sur base de votre adresse IP, j'ai simplement demandé qui vous étiez... Ensuite Google street... Quelle désolation...

Hannosset Étienne | 13/10/2021 22:40

Désolé mais mon commentaire était une réponse à foret10

Hannosset Étienne | 13/10/2021 22:45

@navy. Mais vous avez raison ! Relisez les décisions de l’UE ! (Sur le site de l’UE) Quand la France se lance en guerre au Niger, par exemple, ou quand elle demande des navires pour escorter son demi porte avions et qu’ensuite elle demande de l’aide que répond l’UE?

Loufi | 14/10/2021 08:20

@Etienne de qu'elles infos tu parles? Celles de mon post sont tirées de l'article au dessous, quand aux problèmes de dispo du f35 (qui est censé remplacer tous les avions us), ils sont de notoriété publique

Hannosset Étienne | 14/10/2021 13:42

Air et Cosmos revient sur des informations du début de l’année et laisse croire que depuis rien n’a changé.

guillotel | 14/10/2021 09:03

RAS

Hannosset Étienne | 14/10/2021 14:40

Le bashing franco français à l’égard du F35 devient grotesque. Le F35 c’est un prix d’achat inférieur à 800.000€ soit 690.000€ ! (Combien un Rafale ?), c’est plus de 700 avions déjà livrés ! (Combien de Rafale ?), c’est plus de 440.000 heures de vol, c’est un coût de possession qui a chuté de 44% en 5 ans (chiffres en septembre 2021) et qui ne cesse de diminuer, c’est un avion conçu pour évoluer durant 50 ans, etc. "Le F35 Joint Strike Fighter est la pierre angulaire de notre future force de chasse et de notre supériorité aérienne. Atteindre la supériorité aérienne dans un combat futur dépend fortement de la domination du spectre complet. Le F35 et ses capacités de 5ème génération font partie de la conception de notre force de chasse qui surpasse nos principaux concurrents. " Général Charles Q. Brown Jr, chef d’état major, US Air Force.

xorminet | 14/10/2021 18:24

les critères de la « 5e génération », concept créé par LM pour mettre en avant ses avions, incluent la super croisière et la super manœuvrabilité. Deux choses dont le F35 ne disposent pas. Et il va falloir revoir vos chiffres, je veux bien que l’effet série diminue le coût unitaire mais 800k€ un F35 ça ne fait vraiment pas beaucoup

Loufo | 15/10/2021 04:28

A c'est clair qu'à 800 000eur le f35, le prix est imbattable, je comprends son succès commercial alors. Je ne sais pas sur que site de propagande LM tu as lu ça mais ça montre à quel point tu es ravagé du ciboulot si tu crois ça. Et des coûts d'exploitation qui diminuent de 50% ça ne veut rien dire, en partant de 80k $ l'heure de vol, ça fait encore 40k :)

Guy Dubreuil | 14/10/2021 19:31

Les russes et les chinois doivent en rire.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription