2
Espace
Ariane 5 VA233 : premier lancement Galileo et record de succès consécutifs
Ariane 5 VA233 : premier lancement Galileo et record de succès consécutifs
© ESA/Stéphane Corvaja

| Pierre-François Mouriaux 348 mots

Ariane 5 VA233 : premier lancement Galileo et record de succès consécutifs

Largement moins médiatisée que le départ de Thomas Pesquet, la mission VA233 d'Ariane 5 a permis de mettre à poste quatre satellites de la constellation Galileo, et de battre le record de succès consécutifs d'Ariane 4. [...] (348 mots)

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Répondre à () :


Captcha
samuel.gibon | 22/11/2016 15:47

La fusée Ariane V est une vraie reussite pour l'EUrope et pour la France. Depuis son premier vol en juin 1996 , ou j'étais au CEA de Grenoble, j'ai pu voir l'évolution de la gamme des fusées Ariane, de la diversité des vols du lanceur européen et surtout de sa très grande fiabilité technologique (75 lancements, 75 reussites) donc on peut dire que l'Europe dispose d'un moyen de lancement fiable et sur pour l'avenir avec le nouveau lanceur Ariane VI. Non rien ne peut présager d'un échec futur et d'une redite de 1996 , 20 ans plus tard mais l'eperience faite, la fiabilité et le developpement de la technologie spatiale avec le lancement des satellites Galileo sont aussi une marque ,une empreinte de l'Europe dans le monde du spatial et de la technologie des lanceurs. Je me souviens de mon intervention au lycée technique d'Angers sur le programme Hermès qui malheureusement n'a jamais vu le jour en Europe et en France :oui un jour peut être la base de Kourou enverra dans l'espace des spationautes comme THomas Pesquet pour l'ISS parti de Baikonour au Kazakstan ! Oui souhaitons que l'ESA puisse un jour permet l'envoie de spationaute de la base de Kourou en Guyane : celà serait génial pour l'Europe pour la France spatiale !!

Bernard.Dautrevaux | 22/11/2016 20:12

Bonjour, @mazarik67: imaginer qu'un lancement, même d'une configuration "standard" d'une fusée quellle qu'elle soit peut se décider en 2 semaines (après l'élection de D. Trump) montre, de la part de votre interlocuteur, un ignorance totale des procédures et délais associés à un lancement. Il n'y a pas un "stock" de fusées à Kourou (le transfert depuis l'Europe, par bateau vu la masse et l'encombrement, prendrait déjà une bonne semaine...) qu'un "McGiver" pourrait bricoler en quelques jours pour placer quatre satellites là où on n'en met que deux (même si la masse est comparable, et même moindre, que ce que Ariane 5 peut placer sur orbite). Les mécanismes de séparation du lanceur (le dispenseur) ont été développés "sur mesure" et cela prend des années pour les réaliser, les tester, les valider puis programmer les trajectoires de lancement des 4 satellites. Dans mes souvenirs la décision date d'au moins deux ans, pas deux semaines :-) Je pense que la rédaction d'Air&Cosmos pourrait préciser mes souvenirs. En tout cas bravo à Arianespace pour une mise à poste parfaite et un 75ème lancement réussi d'affilée. D'ailleurs quand vous parlez de record c'est un record pour la gamme Ariane ou un record pour un lanceur (un record "toutes catégories" quoi) ? Je pense que Soyouz est aussi à créditer d'un certain nombre de lancements réussis d'affilée, mais je ne sais combien. Merci de vos précisions.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription