0
Industrie
Airbus : la CFTC dénonce l'arrêt du projet "Nacelles"
Airbus : la CFTC dénonce l'arrêt du projet "Nacelles"
© DR

| La rédaction

Airbus : la CFTC dénonce l'arrêt du projet "Nacelles"

La CFTC estime que l'annonce de l'arrêt du projet NIS d'assemblage des nacelles moteurs d'Airbus A320neo a été brutale et déplore cette décision sur un projet qui était un des piliers de la démarche DDMS.

Projet Airbus NIS : la CFTC monte au créneau

La décision d'Airbus d'arrêter le projet NIS d'assemblage à Nantes des nacelles moteurs d'Airbus A320neo a été brutale, estime le syndicat CFTC qui rappelle que ce projet concerne 350 emplois directs, "principalement à l'engineering". Un projet qui tenait le budget alloué et le calendrier et présentant une belle "opportunité de ré-internaliser de la charge" et de "diversifier nos activités, notamment sur l'après-vente". Et la CFTC de déplorer "la manière dont cette annonce a été faite : pas d'information préalable au comités sociaux et économiques, des salariés, travaillant sur le projet en activité partielle vendredi et qui ont appris la nouvelle par voie de presse, des organisations syndicales mises au courant la veille au soir,....".

Un coup de canif à la démarche DDMS d'Airbus ?

Et le syndicat de souligner que les "livraisons des premières nacelles Airbus étaient planifiées en 2023 (au moment de la sortie de crise/ndlr)" et que "la compagnie aérienne pouvait choisir son option contractuellement jusqu'à dix-huit mois avant l'entrée en service de son avion (idem au dessus/ndlr)" et donc que les premières commandes étaient attendues au plus tard mi-2021". De même, les démonstrateurs étaient lancés (Ground Test 1 et Flight Test 1) et enfin "le projet NIS était un des piliers de la démarche DDMS (Digital Design & Manufacturing Services)". Et du coup, la CFTC s'interroge : "le projet NIS s'arrêtant, quid du futur de DDMS ?". Une question qui peut faire mal.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription