1
Aviation Civile
Airbus : des partenaires européens pour le projet "fello'fly"
Airbus : des partenaires européens pour le projet "fello'fly"
© Airbus

| La rédaction

Airbus : des partenaires européens pour le projet "fello'fly"

Dévoilé lors du dernier Dubai Airshow 2019, le projet "fello'fly" d'Airbus est rejoint par plusieurs partenaires européens dont les compagnies aériennes French Bee et SAS ainsi que la DGAC.

Déjà au Dubai Airshow 2019

Dévoilé au dernier Dubai Airshow, le projet "fello'fly" d'Airbus vient d'être rejoint par plusieurs partenaires européens qui permettront de réaliser des essais qui démontreront sa faisabilité opérationnelle pour "la réduction des émissions de l'aviation". Deux compagnies aériennes vont y participer : French bee et SAS. Ainsi que trois fournisseurs de services de navigation aérienne : la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA) en France, les NATS au Royaume-Uni et Eurocontrol. Ces derniers "apporteront leur expertise en matière de navigation aérienne en définissant comment deux avions peuvent être réunis en toute sécurité, en minimisant l'impact sur les procédures actuelles. En parallèle, Airbus continuera à travailler sur la solution technique pour aider les pilotes à s'assurer que les avions restent en position de sécurité". 

Développer un concept d'exploitation

French bee et SAS fourniront leur expertise d'opérateurs "en matière de planification et d'opérations de vol pour réunir les avions avant et pendant une operation "fello'fly". Les essais ont déjà commencé chez Airbus au moyen de deux A350. La participation des compagnies aériennes et des fournisseurs de navigation aérienne est programmée pour 2021 "dans un espace aérien océanique". L'objectif est de développer "un concept d'exploitation (CONOPS) nécessaire pour définir les futures réglementations opérationnelles" pour les vols fello’fly. 

Récupérer l'énergie pour réduire conso carburant

Inspiré du biomimétisme, fello'fly est basé sur la récupération de l'énergie (Wake Energy Retrieval - WER) pour réduire les émissions de l'aviation, explique Airbus : "le WER reproduit le comportement des oiseaux qui volent ensemble pour réduire leur consommation d'énergie. L’avion suiveur qui récupère l'énergie perdue par un leader, en volant dans le courant d'air ascendant doux créé par le sillage, réduit la consommation de carburant de l'ordre de 5 à 10 % par voyage".

Répondre à () :


Captcha
arrggg | 11/09/2020 07:10

le concept existe depuis au moins 20 ans. quelle innovation!!!!

| | Connexion | Inscription