0
Air&Jobs
Air&Jobs : Comment devenir technicien d’essai aéronautique
Air&Jobs : Comment devenir technicien d’essai aéronautique
© Air France-KLM

| Antoine Gardelle 338 mots

Air&Jobs : Comment devenir technicien d’essai aéronautique

Le technicien d'essai réalise tests et mesures sur des prototypes de pièces ou d'engins aéronautiques, avant le lancement de leur fabrication. C’est un métier qui demande beaucoup de rigueur dans le travail en raison de son obligation de moyens et de résultats, car une erreur infime de sa part pourrait coûter la vie aux passagers. Il doit avoir également avoir une bonne connaissance de l’anglais technique et enfin une grande capacité de synthèse et d’analyse.

Description

Le technicien d'essai réalise tests et mesures sur des prototypes de pièces ou d'engins aéronautiques, avant le lancement de leur fabrication. C’est un métier qui demande beaucoup de rigueur dans le travail en raison de son obligation de moyens et de résultats, car une erreur infime de sa part pourrait coûter la vie aux passagers. Il doit avoir également avoir une bonne connaissance de l’anglais technique et enfin une grande capacité de synthèse et d’analyse.

Les missions

Le technicien d’essai aéronautique travaille à partir d’un plan d’essai élaboré par un ingénieur. Le but est de tester les prototypes avant leurs fabrications en série. Il passe tous les éléments des avions, fusée, satellite et autre appareil ou équipement aéronautique au crible du banc d’essai.

Il doit scrupuleusement suivre un cahier des charges afin de vérifier la conformité du produit tout en mesurant différents paramètres notamment l’acoustique, l’électrique, la mécanique, fluide, l’optique et la thermique. A l’issue de cette analyse très pointilleuse, le technicien pourra émettre un compte rendu et soumettre des éventuelles corrections.

Études/Formations pour devenir technicien d’essai aéronautique

Le métier de technicien d’essais est accessible avec un BAC + 2 ou un BAC + 3 : DUT génie mécanique et productique, DUT mesures physiques, BTS aéronautique, BTS assistance technique d’ingénieur, BTS systèmes électroniques, BTS moteurs à combustion interne, BTS mesures physiques ou licence professionnelle maintenance de systèmes pluri-techniques. Néanmoins, un parcours scientifique ou un Bac Sciences et Technologies de Laboratoire, suivi d'un DUT en Mesures physiques ou d'un BTS en MCI est très recommandé pour ce type de métier.

Salaires

Le salaire brut mensuel du technicien d’essai débutant est d’environ 1400€. Il avoisine les 2500€ avec de l’expérience en fin de carrière.

Évolutions de carrière

Il est possible d’évoluer vers des fonctions d'expert ou de management dans le métier ou intégrer d'autres activités selon la mobilité interne. La polyvalence est un facteur très important afin de pouvoir évoluer dans ce métier d’où la nécessité de s’inscrire à un Master de Recherche ou à une formation en ingénierie.

 

 

 


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité