0
Aviation Civile
Air et Cosmos du 13 mars en numérique : Coronavirus, B737MAX et Opération Barkhane © Air&Cosmos numérique

Air et Cosmos du 13 mars en numérique : Coronavirus, B737MAX et Opération Barkhane

Dans Air et Cosmos 2679 numérique, la Rédaction analyse les premières conséquences de la crise sanitaire sur le transport aérien et sur la filière aéronautique civile. A lire aussi, le B737MAX, l'opération Barkhane.

Air et Cosmos numérique 2679 : coup de tabac dans le transport aérien mondial 

Devant la baisse des réservations et la peur de voyager, les compagnies aériennes sont obligées d'abattre partout de la voilure et, au manque à gagner des passagers qui ne veulent plus voyager, il faut ajouter le montant des remboursements qui gonfle de manière astronomique de jour en jour. IATA estime que la crise pourrait coûter jusqu'à 113 milliards de $ au transport aérien mondial cette année. Tous les détails des premières conséquences dans Air et Cosmos numérique 2679. 

Quel impact sur la filière aéronautique civile ? 

Difficile à ce jour d'évaluer l'impact de la seule épidémie de Coronavirus sur le carnet de commandes des constructeurs d'avions de ligne. Une chose est sûre : des reports de livraison prévus sur l'année 2020 sont inévitables. Mais le retour en service du Boeing 737MAX n'a plus la même urgence. Une analyse de Yann Cochennec. 

BOEING 737MAX : un rapport accablant 

Dans un rapport préliminaire remis le 6 mars 2020 par la Commission des Transports du Congrès des Etats-Unis, intitulé le BOEING 737MAX, Coûts, Conséquences et Leçons de sa conception, de son développement et de sa certification, la Commission critique très sévèrement Boeing et précise que le Boeing 737MAX est un avion fondamentalement dangereux et défecteux. Tous les points importants du rapport dans Air et Cosmos 2679, analysés par Antony Angrand. 

Défense : bilan contrasté pour Barkhane 

La Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées a procédé à une audition sur le Sahel, dans le but de faire un bilan de l'opération Barkhane après plus de 7 ans d'opération. Dispositif coûteux financièrement et humainement pour la France, les résultats apparaissent contrastés au regard de l'évolution des groupes terroristes dans la région et de la place de l'Etat. La Commission a souhaité qu'on lui dresse un diagnostic de cette opération. Premières conclusions détaillées et analysées par Justine Boquet. 

En 3 clics, achetez et lisez Air et Cosmos numérique 2679, 4,99€. 
 

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription