3
Ukraine
Aide française à l'Ukraine : livraison confirmée de 2 systèmes antiaériens Crotale NG et 2 Lance-Roquettes Unitaire
Aide française à l'Ukraine : livraison confirmée de 2 systèmes antiaériens Crotale NG et 2 Lance-Roquettes Unitaire
© Armée de terre

| Gaétan Powis 766 mots

Aide française à l'Ukraine : livraison confirmée de 2 systèmes antiaériens Crotale NG et 2 Lance-Roquettes Unitaire

Sébastien Lecornu, ministre de la Défense, a confirmé dans une interview que la France a livré deux systèmes antiaériens Crotale NG et deux Lance-Roquettes Unitaire aux Forces armées ukrainiennes. Il a également annoncé qu'une demande des Ukrainiens était également en cours d'analyse par le ministère de la Défense.

Deux matériels français importants pour les Ukrainiens

Depuis le déclenchement de l'invasion russe de l'Ukraine, la France a décidé de soutenir l'Ukraine mais elle a été et reste encore aujourd'hui critiquée pour ce soutien. En effet, les différents systèmes de combat, armes et munitions, etc. ne sont que très rarement dévoilés par le ministère de la Défense. Cette décision a été prise dans le but de garder une plus grande marge de manœuvre sur la scène internationale notamment. Quelques matériels ont été dévoilés mais ils concernaient principalement des missiles antichars, MANPADS, munitions, etc. (article sur le sujet). En termes de matériels moyens voire lourds, les livraisons semblaient limitées à 18 obusiers automoteurs CAESAr.

Toutefois, le 19 novembre, dans une interview auprès du JDD, Sébastien Lecornu, le ministre de la Défense français, a confirmé que l'aide militaire française lourde ne se limitait pas aux obusiers automoteurs CAESAr. Il a ainsi confirmé que 60 véhicules blindés de transport de troupes VAB (Véhicule de l'Avant Blindé) avaient été livrés. Le nombre exact était estimé mais cette déclaration permet de connaitre officiellement le nombre de VAB livrés. Il y a aussi la livraison plus récente de deux nouveaux systèmes pas encore - ou du moins officiellement - livrés :

Crotale NG
Exemplaire d'un système Crotale NG français en charge de la protection de la base aérienne d'Avord. © AAE
Crotale NG
  • Deux systèmes antiaériens Crotale NG : le 12 octobre 2022, le président français Emmanuel Macron avait déjà annoncé la livraison d'un système antiaérien sans jamais directement citer le modèle mais annonces non-officielles laissaient clairement à penser que le Crotale NG allait prochainement être livré (plus d'infos au milieu de cet article). Cette interview du ministre de la Défense permet donc de confirmer le système livré. Par ailleurs il confirme également qu'il ne s'agit pas d'anciens lanceurs et que l'Armée de l'Air se séparera donc de deux lanceurs aux standards NG. Cependant, le trou capacitaire est minimal puisque ce système est en train d'être remplacé.
  • Deux lance-roquettes unitaires (LRU) : il s'agit d'un M270 MLRS amélioré, qui se base lui-même sur un châssis de M2/M3 Bradley. Il emporte deux paniers de 6 roquettes qu'il peut recharger lui-même grâce à un système intégré dans le lanceur. Il permet au LRU d'être indépendant de tout véhicule spécialisé, un camion de ravitaillement emportant les paniers de roquettes étant tout à fait suffisant. Il se distingue des premiers modèles de M270 par l'ajout d'une conduite de tir électrique (mise en batterie réduite à environ une minute), un guidage GPS (véhicule et lanceur), sièges de cabine renforcés, climatisation, système numérisé ATLAS, etc. En termes de portées, il peut projeter des roquettes M31 à environs 70 kilomètres et ce, avec une précision de 5 mètres (d'après l'Armée de Terre).

Les deux Crotale NG permettront de compléter les systèmes antiaériens déjà livrés mais aussi et surtout de compléter la capacité antimissile de la défense antiaérienne ukrainienne. Quant au LRU, ses capacités de tir couplées à sa précision vont permettre aux Forces terrestres ukrainiennes d'augmenter la pression sur les arrières des Forces armées russes/pro-russes.

Vers une livraison de COBRA français ?

Les Ukrainiens cherchent à acquérir des capacités de détection des positions d'artillerie russes. De fait, le ministre de la Défense a également annoncé que cette question est en train d'être étudiée au sein de son ministère et qu'il fallait peut-être s'attendre à de futures livraisons de ce type de matériels. Ainsi, il est donc possible que l'Armée de Terre soit sur le point de se séparer d'un ou de plusieurs radars COunter Battery RAdar - advanced Weapon Locating System (COBRA). Les Ukrainiens connaissent ce type de véhicule puisque l'Allemagne, autre pays utilisateur de ce système, en a déjà donné un exemplaire aux Forces armées ukrainiennes. Le système a été développé par Airbus, Lockheed Martin et Thales pour les besoins des Forces armées allemande, britannique et française.

Concrètement, il s'agit d'un radar mobile 3D à antenne active monté sur un camion tout-terrain et capable de détecter, localiser et identifier les tirs des batteries ennemies. Il peut localiser plusieurs types de tir :

  • mortiers de 81 mm et plus
  • canons de 105 mm et plus
  • lance-roquette de 100 mm et plus

A l'inverse, il peut également améliorer les tirs de contrebatterie alliés en corrigeant les tirs dirigés sur les pièces ennemies.

Il faut noter que les capacités annoncées de ce radar sont différentes entre les Forces terrestres française et allemande car il semblerait que la France a commandé une version moins puissante que la version commandée par l'Allemagne :

Système de contrebatterie COBRA allemand. Extérieurement, seul le châssis du camion change entre les Forces terrestres françaises et allemandes.
Système de contrebatterie COBRA allemand. Extérieurement, seul le châssis du camion change entre les Forces terrestres françaises et allemandes. © Bundeswehr
Système de contrebatterie COBRA allemand. Extérieurement, seul le châssis du camion change entre les Forces terrestres françaises et allemandes.

Répondre à () :

L'amateur d'aéroplanes | 21/11/2022 21:18

Mot oublié : Par ailleurs il confirme également qu'il ne s'agit ... d'anciens lanceurs et que l'Armée de l'Air se séparera donc de deux lanceurs. Est on sur qu'il n'a que confusion entre 2 batteries et 2 lanceurs ?

L'amateur d'aéroplanes | 21/11/2022 21:19

Mots oubliés également de ma part... Est t'on sur qu'il n'y a pas de confusion entre batteries et lanceurs ?

Gaétan Powis | 21/11/2022 21:39

Une batterie est composée de plusieurs lanceurs Crotale NG et le ministre de la Défense a clairement annoncé que 2 des 12 Crotale NG encore en service allaient être livrés en Ukraine.

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité