4
Ukraine
Ukraine : Le fil d'information pour tout savoir sur le déroulement du conflit
Ukraine : Le fil d'information pour tout savoir sur le déroulement du conflit

| Gaétan Powis 2441 mots

Ukraine : Le fil d'information pour tout savoir sur le déroulement du conflit

Cet article a été mis à jour le 25 février 2022 à 23h40. L'article continuera d'évoluer au fur et à mesure des évènements.

Suivez la grosse offensive de la soirée du 25 février sur l'article centré sur ce sujet

L'effort principal semble se concentrer sur Kiev par le Nord-Ouest. Les Ukrainiens ralentissent l'avance des troupes et font sauter de plusieurs ponts. En début de matinée, l'aéroport de Gostomel/Antonov aéroport est repris par les Ukrainiens. La compagnie Antonov est cependant sans nouvelle de son An-225 (intact le 24 au soir). Kharkov, Shchastia, Marioupol et Kherson tiennent, de gros combats ont lieu dans les faubourgs de Melitopol.

Sur le plan diplomatique, un conseiller du Président ukrainien annonce publiquement la volonté de l'Ukraine de négocier sa neutralité seulement si la Russie peut donner des garanties. Le porte-parole du Kremlin répond que sa demande va être traitée. Les espoirs de paix s'amenuisent lors du discours télévisé du Président russe qui ne reconnait pas le gouvernement ukrainien.

Moins de 20 minutes plus tard, la porte-parole du Min. des Aff. étr. russe menace la Suède et la Finlande de "multiples conséquences politiques" s'ils voulaient rentrer dans l'OTAN.

L'après-midi est marquée par la chute de Kherson vers 16h30 et l'avancée des troupes russes vers Kiev. Le Président ukrainien annonce en soirée toujours se trouver à Kiev. Dans une seconde vidéo, il annonce que les forces russes sont sur le point d'attaquer l'ensemble des forces ukrainiennes, ce qui sera effectivement le cas quelques minutes après la parution de son message.

Résumé du 25 février 2022

Suivez la grosse offensive de la soirée du 25 février sur l'article centré sur ce sujet

  • 23h00 : Le Président ukrainien annonce dans une apparition télévisée que les Russes sont sur le point de lancer une attaque majeure sur tout les points d'appuis en Ukraine.
  • 17h55 : Le Président ukrainien poste une vidéo sur son compte Telegram affirmant qu'il se trouvait toujours à Kiev.
  • 17h30 : [A confirmer] Des navires russes de débarquement sont sur le point de débarquer des troupes à l'Ouest de Marioupol.
  • 16h30 : Après avoir résisté deux jours, Kherson est entre les mains des Russes.
  • 16h20 : La porte-parole du Ministère des Affaires étrangères russes a annoncé que la Suède et la Finlande ne pourraient pas entrer dans l'OTAN : "[...] La Finlande et la Suède ne devraient pas baser leur sécurité en endommageant la sécurité d'autres pays et leur accession à l'OTAN peut avoir des conséquences préjudiciables et faire face à de multiples conséquences politiques. [...]"
  • 16h00 : Discours de Vladimir Poutine à la télévision russe. Ce dernier ne reconnait pas le gouvernement ukrainien et refuse donc de parlementer.
Evacuation 4 avions ukr1.jpg
Un des deux An-26. ©
Evacuation 4 avions ukr1.jpg
Evacuation 4 avions ukr2.jpg
Un des deux An-32. La formation de quatre appareils a attendu de sortir d'Ukraine pour monter en altitude. ©
Evacuation 4 avions ukr2.jpg
  • 14h39 : Quatre appareils ukrainiens viennent d’atterrir sur l'aéroport de Bydgoszcz (Ignacy Jan Paderewski). Il s'agit de 2 An-26 (01BLUE et 04BLUE) et de 2 An-32 (32 BLACK et 33 BLACK).
  • 12h55 : Le navire cargo MV Namura Queen subit un tir de roquette au large de Yuzhne mais la situation est sous contrôle. Plus au Sud (environ 22 km), le chimiquier MV Millenial est touché par un missile et mis en feu.
  • 12h05 : Plusieurs lance-roquettes multiple russes ont été détruit non loin de Kharkov.
Aéroport de Milerovo (Russie). On distingue clairement un incendie sur l'aire de parking des avions de combat.
Aéroport de Milerovo (Russie). On distingue clairement un incendie sur l'aire de parking des avions de combat. ©
Aéroport de Milerovo (Russie). On distingue clairement un incendie sur l'aire de parking des avions de combat.
  • Vers 12h : Les forces ukrainiennes ont lancé au moins un missile ce matin (probablement grâce à un OTR-21 Tochka Scarab 2) sur l'aéroport militaire de Milerovo (Russie). Au moins un Su-30 est endommagé.
  • 12h : Les combats semblent concentrés sur la périphérie Nord-Est de Kiev. Durant la matinée, les forces Ukrainiennes ont fait exploser plusieurs ponts afin de ralentir l'avancée russe.

La vidéo montrant un combat aérien entre un Su-27 russe et un MiG-29 ukrainien est un montage d'un simulateur de vol.

  • 10h35 : Combats dans Boutcha (N-E de Kiev).
  • 10h14 : Un pont important a été détruit sur un des affluent du Dniepr. Le fleuve semble toujours franchissable car le pont jouxte une centrale hydroélectrique importante. Il est donc toujours possible pour les Russes de traverser le Dniepr mais en effectuant un détour par le Nord, sur les deux ponts de Lebedivka (pour les unités légères) ou au Nord de Lebedivka, où l'affluent semble plus petit (unités lourdes).
  • 10h06 : Mykhailo Podoliak, un conseiller du Président ukrainien, annonce que l'Ukraine est d'accord pour négocier sa neutralité mais doit pouvoir obtenir des garanties de la Russie.
Les Russes ont utilisé de nombreuses frappes d'artillerie (obusiers et lance-roquettes multiple), comme le montre cette roquette non-explosée dans ce quartier résidentiel.
Les Russes ont utilisé de nombreuses frappes d'artillerie (obusiers et lance-roquettes multiple), comme le montre cette roquette non-explosée dans ce quartier résidentiel. ©
Les Russes ont utilisé de nombreuses frappes d'artillerie (obusiers et lance-roquettes multiple), comme le montre cette roquette non-explosée dans ce quartier résidentiel.
  • 10h00 : Résumé de la situation générale ; combats dans Kiev, l'aéroport de Gostomel/Antonov aéroport a été repris par les Ukrainiens, Kharkov semble tenir face à la pression russe. C'est aussi le cas à Kherson.
  • Vers 9h00 : Des combats ont lieu dans les faubourgs de Melitopol.
  • 8h57 : Des affrontements ont lieu dans la banlieue Nord de Kiev.
  • Tôt ce matin : Les Russes ont capturé Melitopol (Sud de l'Ukraine).

25 février 2022

Les frappes russes effectuées tôt dans la matinée ont été efficace car elles ont permis de détruire une grosse partie des installations radar longue portée, de nombreuses bases aériennes et de grands stocks de munitions. La petite Marine ukrainienne est presque totalement détruite durant ces frappes et les installations à Odessa, Otchakiv et Marioupol sont en feu. Vers 8h00, les premiers chars stationnés à Belgorod ont passé la frontière et sont entrés dans les faubourgs de Kharkov sans combattre. 

C'est à ce moment que la situation s'inverse : les Ukrainiens se sont remis du premier choc et s'organisent. Ils reprennent pieds à l'Est dans Schastia, stoppent toute avancée autour de Kharkov et au Sud, reculent en bon ordre derrière le Dniepr. Les Russes ont tenté un assaut héliportés sur l'Aéroport d'Antonov afin de mettre la main sur cette entreprise stratégique et son An-225. Leur arrivée à toutefois été ralentie par de nombreux tirs de MANPAD (au moins trois hélicoptères descendus) et par une contre-attaque de l'Armée ukrainienne. Cette dernière semble avoir échoué à reprendre le terrain avant la tombée de la nuit. Au Sud, les progrès sont assez mince et l'avance est également ralentie par une résistance que peu de personnes ne pouvaient espérer. Enfin, Kharkov n'est toujours pas sous contrôle de la Russie.

Résumé du 24 février 2022

  • 21h40 : L'île aux Serpent est Russe. Les treize gardes-frontières ukrainiens sont morts. L'île n'a aucun intérêt stratégique, c'est avant tout symbolique puisqu'elle se situe à 270 km de Sebastopol et 145 km d'Odessa.
  • 19h32 : Le métro de Kiev semble servir d’abri pour des milliers de personnes.
  • 17h06 : Plusieurs chars avançaient sur un grand axe de la ville de Soumy mais à très faible allure.
  • 16h20 : La centrale de Tchernobyl est entre les mains des Russes.
  • 16h10 : Déploiement de blindés et de chars russes à Kholmy.
  • 15h53 : Un Beriev A-5O AWACS a été aperçu en train d’atterrir en Biélorussie.
  • Vers 15h26 : Une colonne de chars a franchi le pont Antonovsky (au dessus du Dniepr, à Kherson) sous le feu nourri des Ukrainiens.
  • Vers 15h : Des troupes russes sont entrées dans la ville de Soumy mais les combats dans et autour de celle-ci font rage.
  • Vers 15h : deux navires de la Marine russe ont commencé à bombarder la petite garnison de l'île aux Serpents.
  • 14h00 : Bombardement de l'aérodrome de Melitopol. La base accueille normalement des avions de transport IL-76.
  • 13h31 : Les combats dans la région de Kharkiv ne faiblissent pas.
  • Durant toute l'après-midi : De nombreux blindés et pièces d'artillerie autotractées se sont déplacées via Genichesk.

12h00 : De nombreux hélicoptères (Mi-8 armés ou variante et au moins 1 Akula) se dirigeaient vers l'aéroport. La zone n'est toutefois pas dégagée car de nombreux tir de (probablement) des MANPAD ont été effectués. Trois appareils auraient été abattus (dont au moins un Ka-52, voir vidéo ci-dessous). Cet aéroport est le siège d'Antonov et de son avion géant An-225 Myria.

  • 11h45 : Les troupes ukrainiennes sont en infériorité numérique à Kherson (non loin de la Crimée) et doivent se replier pour se regrouper.
  • Vers 10h50 : Alexey Arestovich, conseiller du Président ukrainien dresse un premier bilan : 40 soldats ukrainiens et 10 civils ont perdu la vie.
  • 10h48 : Le canal de Crimée est entièrement sécurisé par les Russes. De plus, les premiers véhicules passent le Dniepr. Pour rappel, les premiers éléments en Crimée s'étaient mis en route vers 7h20 et ont avancés de 60 km (il y a eu plusieurs combat dans cette zone).
  • 10h37 : L'Ukraine rompt ses relations diplomatiques avec la Russie.
  • 10h15 : Des combats viennent d'éclater dans les faubourgs de Kharkiv. L'Armée ukrainienne n'aurait pas quitté la ville. L'Armée russe verrouille les accès et des bombardements sont effectués, plusieurs civils sont touchés. Il y a des pertes dans les deux camps.
  • 9h42 : La Lituanie vient de déclarer l'état d'urgence.
  • 9h22 : Guerre de l'information, les Russes annoncent avoir détruit une grosse partie des capacités militaires ukrainiennes, au moment où un conseiller du Président ukrainien annonce que les frappes russes de ce matin ont échoué.
  • 9h10 : L'Armée ukrainienne aurait contre-attaqué et repris Schastia, les Russes auraient perdus une cinquantaine d'hommes. Les combats sont intenses.
  • 8h17 : La Roumanie a annoncé qu'un Su-27 ukrainien s'est posé en Roumanie sur la base de Bacău. Au même moment, il semblerait que les troupes russes prennent possession de Kharkov sans avoir dû se battre.
Mi-8 vs MANPAD.jpg
Nombreux Mi-8 (ou variantes) se dirigeant vers le siège d'Antonov et évitant un missile sol-air courte portée (MANPAD probablement). ©
Mi-8 vs MANPAD.jpg
La base navale d'Ochakov en flamme.
La base navale d'Ochakov en flamme. ©
La base navale d'Ochakov en flamme.
  • 8h00 : Première image du port d'Ochakov. Ce dernier abritait des bâtiments modernes (financés par les États-Unis) pour permettre un suivi précis des opérations navales de la Marine.
  • Vers 7h40 : Après d'âpres combats, les villages de Schastia et Stanytsia sont tombés aux mains des Russes et troupes séparatistes. Plusieurs véhicules et notamment 2 chars de fabrication russes ont été détruits par les Ukrainiens.
  • 7h22 : Annonce du Président ukrainien :"La défense aérienne ukrainienne a abattu 5 avions russes et 1 hélicoptère dans la région de Louhansk".
  • 7h20 : La colonne de troupes russes en Crimée est entrée en Ukraine.
Ivano-Frankivsk aéroport fumée.jpg
Panache de fumée provenant de l'aéroport international d'Ivano-Frankivsk. ©
Ivano-Frankivsk aéroport fumée.jpg
  • 7h06 : De nombreuses vidéos montrent que l'aéroport d'Ivano-Frankivsk a été sérieusement touché, au vu de l'ampleur de l'incendie et du panache de fumée. Sur Google Earth, (non récent), il est possible d'apercevoir sur l'aéroport de nombreux avions de combats ukrainiens.
  • 6h20 : Le nuit se termine. Certains missiles de croisières subsoniques sont visibles et passent à moins de 100 m du sol. Il commence à faire jour et une grosse partie des installations ukrainiennes de premier rang ont été touchées. Il faut désormais s'attendre à une augmentation des manœuvres terrestres.
  • 5h47 : Le Premier ministre de Lettonie annonce l'ouverture d'une session d'urgence à l'OTAN sur l'article 4. Attention, cet article ne concerne que les pays membres de l'OTAN. Il permet à un pays qui l'active de demander une aide de la part des autres pays membres de l'alliance.
  • 5h44 : Le Ministre de la Défense russe, Sergeï Choïgou, annonce que des missiles de précisions sont en train d'être utilisés pour éviter les pertes civiles. Il semblerait que la plupart des bases aériennes ukrainiennes ont été visées par ces missiles.
  • 5h23 : L'Ukraine ferme son espace aérien.
  • 5h09 : L'aéroport de Dnipropetrovsk (Est de l'Ukraine) est en cendre. L'aéroport abriterait des avions de combats ukrainiens.
  • 5h04 : [Information désormais confirmée] Les unités navales présentes à Odessa sont toutes détruites ou hors de combat.
  • 4h53 : L'aviation entre en jeux ; des vidéos font entendre le bruit très reconnaissable des TU-95 (position inconnue).
  • 4h41 : [Correction] Des éléments russes tenteraient de prendre possession de l'aéroport Kiev Boryspil.
  • 4h17 : Explosions non loin des villes de Kiev, Kharkiv, Kramatorsk et Odessa. Les premières vidéos de tirs de lance-roquettes multiples apparaissent sur les réseaux.
  • 4h du matin (Paris), le Président russe Vladimir Poutine donne un discours spécial sur la situation en Ukraine : "Nous avons décidé de lancer une action militaire spéciale [ndlr en Ukraine] visant à dénazifier et démilitariser l'Ukraine" [...]"Tout pays qui s'opposerait à l'intervention russe en Ukraine fera face à des conséquences bien plus importantes que toutes celles que vous avez subies ou connues dans l'histoire. J'espère que vous l'entendrez."
  • Vers 2h du matin, il est déjà possible d'entendre de nombreuses explosions sur des vidéos situées à Marioupol (Sud-Est de l'Ukraine, proche du Donbass).
  • Vers 1h30, atterrissage sur l'aéroport de Boryspil (non loin de Kiev) d'un A400M turc. Il sera suivi une vingtaine de minutes plus tard par un second A400M turc (probablement pour une évacuation des personnels diplomatiques).

Un NOTAM sur toute la frontière entre la Russie et l'Ukraine

Depuis minuit, la Russie a émis un messages aux navigants aériens (NOTAM) dans le but d'informer que l'espace aérien au dessus de toute la frontière entre la Russie et l'Ukraine était fermé. La Russie estime que la NOTAM sera d'application jusqu'au 18 mai.

Jusqu'à tard hier soir, la Russie continuait d'amasser un nombre très important de troupes (environs 200.000 hommes) qui disposent désormais de matériels très récents (chars T-90M, blindés de combat BMPT,...) et d'une flotte assez impressionnante à Sébastopol (croiseurs, destroyers et même une flottille d'unités de débarquement). 

La NOTAM en question
La NOTAM en question © Defense Internet NOTAM Service
La NOTAM en question
  • A minuit : publication d'un NOTAM.

24 février

 

  • la Russie lance de nombreuses attaques hybrides ; en plus des piratages des sites gouvernementaux, des soldats ukrainiens recevaient des messages de menaces sur leurs GSM personnels.
  • Une colonne de véhicules russes de différents types (environ 7 km de long) a été signalée non loin de la ligne de démarcation entre la Crimée et l'Ukraine.

Durant la soirée du 23 février


Répondre à () :

Petrau | 24/02/2022 09:22

L'horreur au cœur de l'Europe, La paix n'est jamais acquise.

Mickael Goodwater | 24/02/2022 15:11

"vers 1h30, atterrissage sur l'aéroport de Boryspil (non loin de Kiev) d'un A400M turc. Il sera suivi une vingtaine de minutes plus tard par un second A400M turc." ...??!

Admin | 24/02/2022 15:42

D'après une source locale des mercenaires parlant arabes seraient sur le front face aux Russes

Denis | 25/02/2022 12:09

Bonjour, tout d'abord merci pour vos nombreuses informations. Juste pour signaler que nous sommes en février, or vous indiquez "24 janvier" et "25 janvier".

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité